Politique

Ministère de la formation professionnelle: Guy Mikulu promet d’offrir au pays une main d’œuvre qualifiée

La journée de vendredi 23 décembre 2016 a été dominée à Kinshasa par des cérémonies de passation de pouvoirs dans les différents ministères qui ont de nouveaux locataires. A la Formation professionnelle, Métiers et Artisanat, la remise et reprise entre le ministre sortant, Jean Nengbangba Tshingbanga et l’entrant, Guy Mikulu Pombo, s’est déroulée dans une bonne ambiance en présence de nombreux cadres et agents. Deuxième autorité à diriger ce ministère depuis sa création en décembre 2014, Guy Mikulu Pombo a promis, dans son mot de circonstance, de mettre à contribution son savoir-faire afin de préparer la jeunesse à l’emploi direct et offrir au pays une main d’œuvre qualifiée susceptible de booster l’émergence de la RD-Congo comme souhaité par le Chef de l’Etat Joseph Kabila.
Le Président de la République a jeté son dévolu sur l’honorable Guy Mikulu Pombo pour diriger le ministère de la Formation professionnelle, Métiers et Artisanat. Diplômé des humanités en mécanique générale et ingénieur en polytechnique, cet homme de terrain entend imprimer une nouvelle dynamique à la gestion de ce ministère appelé à servir de creuset à la préparation qualitative  de la jeunesse pour une contribution efficiente au développement de la nation. Guy Mikulu a officiellement pris ses fonctions vendredi 23 décembre 2016 à la faveur de la cérémonie de remise et reprise avec son prédécesseur.
Deux temps forts ont marqué cette séance de passation de pouvoir, à savoir l’entretien à huis clos entre les deux ministres, l’entrant et le sortant ainsi que la cérémonie protocolaire dans la grande salle en présence de nombreux cadres et agents. Le directeur de cabinet du ministre sortant a procédé à la lecture de l’acte de nomination du ministre entrant Guy Mikulu Pombo avant de poursuivre avec celle du procès-verbal de remise et reprise.
Passation de témoin à un fin connaisseur des problèmes du ministère
Les deux ministres ont ensuite apposé leurs signatures au bas de ce document officiel et procédé à l’échange des signataires. Dans son mot de circonstance, l’ancien animateur de ce ministère Jean Nengbangba Tshingbanga est revenu sur les mobiles de la création en 2014 du ministère de l’Enseignement technique et professionnel -ETP- transformé aujourd’hui en Formation professionnelle, Métiers et Artisanat.
Jean Nengbangba a tenu à éclairer la religion de son successeur sur les nombreuses difficultés auxquelles fait face ce ministère sur le plan du fonctionnement. «Nous  faisons un travail d’Etat. Une fois  nommé, nous devons nous attendre à laisser la place à d’autres responsables à tout  moment. C’est depuis le 7 décembre 2014 que nous sommes aux affaires. Aujourd’hui, nous passons le témoin à un député national qui connaît bien les problèmes qui se posent à ce ministère. Tout en souhaitant plein succès au nouveau ministre, nous restons disposé à lui apporter toute notre contribution chaque fois que le besoin se présente», s’est exprimé le ministre sortant.
Préparation de la jeunesse à l’emploi direct
Guy Mikulu Pombo a reconnu et salué le travail de titan abattu par son prédécesseur à la tête de ce ministère qui joue un rôle capital dans l’émergence de la RD-Congo. Il a confirmé sa disponibilité à profiter des conseils de ce dernier en cas de besoin. «La RD-Congo doit disposer d’une main-d’œuvre qualifiée. En votre qualité de pionnier, je n’hésiterai pas un seul instant à recourir à votre expertise en cas de besoin. J’entends mettre à contribution mon savoir-faire afin de préparer la jeunesse à l’emploi direct et offrir au pays une main d’œuvre qualifiée susceptible de booster l’émergence de la RD-Congo comme souhaité par le Chef de l’Etat Joseph Kabila», a promis le ministre entrant Guy Mikulu Pombo.
Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer