Politique

Me Placide Yoko salue la nomination de Bruno Tshibala

Me Placide Yoko Yakembe, avocat près la Cour d’appel de Kinshasa, vient de saluer l’acte de nomination de Bruno Tshibala Nzenze au poste de Premier ministre devant conduire le gouvernement d’union nationale. Dans son entendement, présentement il n’est plus question de majorité d’une part et d’opposition de l’autre, toutes les forces politiques et sociales ayant décidé d’œuvrer ensemble pour l’intérêt majeur de la RD-Congo, et surtout pour la réalisation des élections démocratiques, crédibles, transparentes, et apaisées.
La nomination, vendredi 7 avril 2017, de Bruno Tshibala Nzenze, ancien secrétaire général adjoint de l’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS- et porte-parole du Rassemblement, comme Premier ministre n’a pas étonné Me Placide Yoko Yakembe. A l’en croire, cette   nomination s’est faite sur base de l’Accord du 31 décembre 2016 comme l’a indiqué l’Ordonnance présidentielle lue à la télévision nationale.
Constitué autour de l’UDPS, le Rassemblement, frange de l’Opposition non signataire de l’accord du 18 octobre 2016, s’est scindé en quelques factions après le décès de son leader Etienne Tshisekedi, le 1er février 2017. Félix Tshisekedi, fils du défunt opposant, a pris les fonctions de président, nouvellement créées, prenant les commandes d’une faction avec Pierre Lumbi au poste de président du comité des sages. La désignation de ce membre du G7, proche de Moïse Katumbi, n’a pas rencontré l’assentiment de certains poids lourds qui continuent visiblement à le bouder.
Pour Me Yoko, la nomination de Bruno Tshibala est conforme à l’Accord de la Saint Sylvestre en ce que le nouveau Premier ministre est issu de l’Opposition/Rassemblement. Bruno Tshibala est un acteur majeur qui a pris part tant aux négociations bilatérales entre la majorité et l’UDPS en Europe qu’aux travaux de Genval ayant abouti à la création du Rassemblement dont il est le porte-parole.
Me Yoko est convaincu que Bruno Tshibala détient les capacités morales et intellectuelles nécessaires pour accomplir avec succès les missions dévolues au gouvernement d’union nationale d’autant plus qu’il a été formé à l’école de la rigueur d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba.
Bijou KULOSO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer