Le PPRD vise la victoire à tous les niveaux

0

Pour les prochaines élections prévues en 2023, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie -PPRD- a l’ambition de remporter à tous les niveaux en commençant par la présidentielle. Emmanuel Ramazani Shadary affirme que cette victoire permettra de relever les innombrables défis. La grande nouvelle, c’est aussi la rentrée politique très bientôt, du président national du PPRD, Joseph Kabila Kabange, pour exercer ses fonctions statutaires. Selon un tweet de Trésor Kibangula, ancien journaliste de Jeune Afrique, le PPRD voudrait reconquérir le pouvoir à l’issue du quinquennat de Félix Tshisekedi. C’est aussi là l’une des clauses du deal entre Kabila et son allié, à en croire plusieurs sources concordantes dans les deux camps.

«Evaluer la marche du parti en tenant compte du contexte institutionnel actuel en RD-Congo». C’est le sens de la grande messe du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie -PPRD- qui s’est ouverte mardi 22 octobre dans la ville de Lubumbashi. Près de 300 délégués représentants les différents organes centraux et de base, venus de toutes les provinces prennent part à ces assises. Sont aussi présents, les membres du bureau politique, du conseil national ainsi que ceux du comité exécutif national. Organisée à l’initiative du président national du parti, Joseph Kabila Kabange, la rencontre devra également déboucher sur les résolutions qui devront être coulées sous forme de feuille de route du parti, en prévision des enjeux politiques de l’heure. A l’ouverture des travaux de cette première matinée politique inter organes, le Secrétaire permanent, Emmanuel Ramazani Shadary, a donné des assurances sur cette formation politique de Joseph Kabila qui demeure à ce jour la première force politique du pays. Selon le SP Shadary, l’ambition du PPRD est de gagner les prochaines élections de 2023 à tous les niveaux en commençant par la présidentielle. «La victoire visée permettra au parti de relever les innombrables défis auxquels la RD-Congo est confrontée», a-t-il indiqué. Avec son positionnement actuel et à travers ses cadres dans les différentes institutions du pays, ce parti qui est implanté sur l’ensemble du territoire national doit sa force à ses 120 députés nationaux, 37 sénateurs et 167 députés provinciaux. A cela s’ajoutent les 15 gouverneurs des provinces. Cette force, a déclaré Emmanuel Shadary, permet à leur plate-forme -le FCC-, de garantir la stabilité des institutions politiques du pays. Pour le Secrétaire permanent du PPRD, en convoquant ces assises, Joseph Kabila en a mesuré la portée qui est celle de garantir à son parti son rôle avant-gardiste en s’appuyant sur le peuple comme fer de lance de son autodétermination. «Il s’agit pour nous de réitérer le serment du soldat du peuple, Mzee Laurent Désiré Kabila, qui nous a demandé de ne jamais trahir le Congo en assistant passivement à sa désorganisation et à la condamnation de notre peuple au repli», a martelé Emmanuel Ramazani Shadary. Au moment où les institutions des élections sont installées, les assises de Lubumbashi sont initiées en guise de mobilisation de ses troupes pour assurer au PPRD et à la RD-Congo des lendemains meilleurs. Le Secrétaire permanent a indiqué qu’il faut pour cela, s’évaluer et s’organiser en consolidant ensemble les fondements du parti.

J.BABIA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom