Politique

La Force du centre favorable à la tenue du dialogue

Indéfectiblement attaché à la tenue du dialogue politique national et inclusif convoqué par le Chef de l’Etat Joseph Kabila, la Force du centre, plate-forme regroupant toutes les sensibilités de la nation RD-congolaise, appelle les RD-Congolais, qui bloquent encore la tenue de ce forum national, à mettre un peu d’eau dans leur vin afin de favoriser l’organisation de ce rendez-vous tant attendu. Elle l’a fait savoir à la faveur d’une déclaration rendue publique vendredi 3 juin dernier. «La Force du centre en appelle à la conscience patriotique et nationaliste de tous ceux des RD-congolais qui posent encore des préalables au dialogue de se faire violence pour ne pas viser que leurs intérêts politiques personnels, mais de voir plutôt le niveau de misère de notre peuple et d’aller vite au dialogue afin de trouver un compromis heureux qui favoriserait l’amélioration des vies de nos populations», a lâché Ferdinand Ntua, secrétaire général de la Force du centre.
Des voix ne cessent de s’élever dans l’opinion nationale afin d’inviter les RD-Congolais encore réticents et exigeants à venir au dialogue politique national et inclusif convoqué par le Président Joseph Kabila. Ayant observé le blocage de ce forum par certaines sensibilités qui posent encore des préalables afin de garantir leur participation, dans une déclaration rendue publique vendredi 3 juin dernier, la Force du centre a invité les RD-Congolais à mettre de côté leurs intérêts personnels au profit de l’intérêt supérieur de la nation. «La Force du centre en appelle à la conscience patriotique et nationaliste de tous ceux des RD-congolais qui posent encore des préalables au dialogue de se faire violence pour ne pas viser que leurs intérêts politiques personnels, mais de voir plutôt le niveau de misère de notre peuple et d’aller vite au dialogue afin de trouver un compromis heureux qui favoriserait l’amélioration des vies de nos populations», a lâché Ferdinand Ntua, secrétaire général de la Force du centre. Pour cette plate-forme, qui se réclame de la Majorité nationale pour la République, le dialogue inclusif reste le seul plan de salut pour la nation RD-congolaise freinée dans son élan du processus électoral. Par ailleurs, la Force du centre a fait savoir qu’elle soutient le travail abattu par le facilitateur international Edem Kodjo qui consiste à rassembler tous les protagonistes autour d’une table. Dans cet ordre d’idées, cette plate-forme a notamment félicité Edem Kodjo pour avoir écouté son conseil d’octroyer à la Société civile le quota de 10 places au groupe de travail du Bureau préparatoire du dialogue. Elle a, par cette même occasion, exhorté le facilitateur à actionner le groupe de travail déjà disponible au sein du comité préparatoire pour un travail exploratoire des forces réellement existantes du pays. Ce, afin que le dialogue soit réellement national et inclusif. Poursuivant sur sa lancée, la Force du centre a également demandé au Président de la République Joseph Kabila en tant que Garant de la nation et des institutions de la République, d’être par sa personne l’élément déclencheur du dialogue en fournissant aux uns et aux autres les garanties d’un dialogue réellement constructif pour la nation. Déterminée à participer à ce forum national, la Force du centre réclame un quota de 10 places au bureau préparatoire du dialogue.
Guylain LUZAMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer