Politique

RDC : Gisèle Mbwasiem invite les députés à privilégier l’intérêt du peuple

Après l’éviction du bureau Mabunda à l’Assemblée nationale, Gisèle Mbwasiem, secrétaire général adjoint de l’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS- a appelé les députés nationaux à consolider la nouvelle majorité parlementaire qui s’est dégagée jeudi 10 décembre 2020 à l’hémicycle. Au cours d’un entretien accordé à «AfricaNews», Mbwasiem a précisé que l’éviction de Jeanine Mabunda est un symbole marquant le déclin du Front commun pour le Congo -FCC.

Par ailleurs, elle a rappelé aux députés la nécessité de donner à l’Assemblée nationale un nouveau bureau définitif dans un bref délai. «La présence de 484 députés, jeudi 10 décembre à l’Assemblée nationale, traduit clairement l’intérêt et la détermination du FCC à défendre par tous les moyens le bureau Mabunda en vue de préserver sa prétendue majorité parlementaire. Toutes les batteries étaient misent en marche de la mobilisation tous azimuts au mot d’ordre de l’autorité morale, le FCC ne devrait pas perdre cette bataille de tous les enjeux», a souligné Gisèle Mbwasiem avant d’ajouter: «mais hélas, c’était sans compter devant le charisme du Chef de l’État qui, lors de son discours restitution des conclusions des consultations nationales du 06 décembre 2020, avait fait appel au sens patriotique des élus nationaux en leur demandant de mettre les intérêts du peuple devant les intérêts partisants».

Elle a également signalé que c’est face à cet appel patriotique que les députés nationaux ont opéré un choix conforme aux attentes de la population en votant pour la déchéance de l’équipe Mabunda. Selon Gisèle Mbwasiem, ce vote sanction et responsable marque la naissance d’une nouvelle majorité parlementaire censée s’est consolidée lors de l’élection du nouveau bureau définitif en vue de donner au Président de la République une majorité parlementaire favorable à sa vision, à savoir: «Le peuple d’abord», gage de l’essor du pays vers le développement.

«J’exhorte les honorables députés nationaux à rester dans la droite ligne de cette nouvelle dynamique impulsée par le Chef de l’État, à travers l’Union sacrée de la nation, qui consiste à regrouper autour du Président de la République toutes les forces vives, sociales et politiques du pays éprises de l’amour de la patrie, dans le seul et unique but d’améliorer les conditions de vie de nos concitoyens», a-t-elle exhorté.

Le SG adjoint de l’UDPS a en outre rappelé aux députés la nécessité de donner à l’Assemblée nationale un nouveau bureau définitif dans un bref délai. Par ailleurs, Gisèle Mbwasiem a saisi cette opportunité pour présenter ses sincères félicitations à toute l’équipe dirigeante de l’UDPS, en général, et au président national a.i Jean-Marc Kabund, en particulier, pour cette victoire héroïque obtenue au prix des sacrifices, sans oublier le SG, Augustin Kabuya, car seul la fin justifie les moyens.

Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer