PolitiqueSociété

La COMACO invite ses membres à l’obéissance envers Allah et à la paix

La 20ème Conférence annuelle de Kinshasa -Jalsa salana- a vécu. En la grande salle de spectacle du Centre culturel Le Zoo, dans la commune de la Gombe, la Communauté musulmane Ahmadiyya RD-Congo -COMACO- a célébré avec faste cette grande rencontre annuelle dimanche 21 mai. Son représentant légal Naheem Shaudry a attiré l’attention de ses fidèles sur l’obéissance qu’il a définie comme soumission volontaire avec affection et joie. Il les a recommandés l’obéissance envers Dieu.
«Les Ahmadis doivent obéissance à Allah. Si nous n’obéissons pas correctement à Allah, nous risquons de perdre nos bonnes actions. L’obéissance est liée à ce que nous faisons», a indiqué Naheem Shaudry dans son adresse à la 20ème Conférence annuelle de Kinshasa -Jalsa salana. Il a souligné que l’obéissance est une obligation. «Nous devons obéir à notre Imam, en suivant l’exemple du chameau qui, malgré la distance et la direction, reste soumis à son maître», a-t-il illustré. Et de poursuivre: «en dehors de l’obéissance au Calife, votre vie ne sera pas bonne. Toutes les bénédictions résident dans l’obéissance. Votre vie, votre famille, votre travail, vos enfants, etc., sont liés à l’obéissance».
Durant la conférence, la COMACO a également demandé à ses membres de prôner la paix. «La paix, c’est la tranquillité intérieure qui règne dans les cœurs, les familles, les sociétés et les Etats. Seulement, l’Islam Ahmadiyya, à travers le Calife, prouve que Dieu n’a pas changé. Il parle, Il révèle. Il est le même. Le Calife est source de paix», a signifié un autre missionnaire. Et de renchérir: «aujourd’hui, le Calife, qui est la source de paix, a établi Ahmadiyya dans plus de 205 pays du monde. Il est en train d’encadrer ses membres sous un seul enclos».
Les Ahmadis ne participent pas aux mouvements terroristes
L’occasion a été propice pour la CAMACO de rassurer le monde entier que les Ahmadis ne participent pas aux mouvements de terrorisme, de rébellion, et autres manifestations menant aux désordres. «Les Ahmadis dans le monde sont exemptés de tout désordre. A Lahore au Pakistan, on avait martyrisé plus de 80 Ahmadis. Aucun Ahmadi n’est pourtant sorti sur la rue pour créer un désordre et déranger les gens. Les Ahmadis ont obéi aux ordres de Calife de rester calmes et de prier Dieu», ont rappelé les responsables de cette communauté musulmane. Et de compléter: «ce qui prouve que le Calife est la meilleure et unique source de paix. Ainsi, le Calife exhorte les fidèles à propager le message de la paix et à appeler les autres pour entrer dans cet enclos qui est source de paix».
Dans son discours de clôture, Naheem Shaudry a noté que le kamikaze, l’Etat islamique, le Boko Haram, etc. sont dans l’incompréhension et font la confusion dans les enseignements de l’Islam. «Tous ces actes n’ont rien à voir avec l’Islam et ses enseignements», a-t-il signifié. Le représentant légal de la Communauté musulmane Ahmadiyya RD-Congo a également invité les autorités, les dirigeants et les dignitaires du monde à la paix.
Le missionnaire musulman Moussa Lele a, pour son compte, prié ceux qui ont eu la grâce et la bénédiction d’accepter l’Ahmadiyya à être soudés sur la corde de «Khilafat», à établir une relation ferme avec le calife, à suivre les instructions données par ce dernier et à propager les messages de la paix au monde. De l’avis de Moussa Lele, lorsque tout le monde sera sous la bannière du «Khilafat», la véritable paix et tranquillité seront établies dans le monde. Pour lui, un bon musulman est reconnaissant pour les bonnes nouvelles de la grâce à venir et demeure vigilant en fonction de ces obligations présentes, car, en cette attitude, se trouve le secret du progrès humain.
Tino MABADA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer