PolitiqueSociété

Jeune ZE Vieux pour une RD-Congo prise en charge par les RD-Congolais

Plus qu’une association citoyenne, Jeune ZE Vieux dont la présentation officielle se faite le week-end dernier est une philosophie de vie que veulent véhiculer des jeunes et des vieux soucieux d’apporter leur contribution au développement de la RD-Congo, en partant essentiellement de la base. Pour les membres de cette structure, la question n’est pas de savoir ce que le pays pourrait faire pour eux, mais plutôt ce qu’ils peuvent -surtout doivent- faire pour le pays. La vision est basée sur la responsabilité de chaque jeune, de chaque vieux, hommes ou femmes, dans la vie de son avenue, son quartier, sa commune, sa ville,… son pays.    
Jeune ZE Vieux. C’est la dénomination de l’association sans but lucratif qui vient officiellement de voir le jour le samedi 1er juin 2017, juste au lendemain de la commémoration du 57ème anniversaire de l’indépendance de la RD-Congo. Tout un symbole si l’on considère que cette initiative portée par Jean-Serge Onyumbe et d’autres RD-Congolais également dynamiques, Jeune ZE Vieux, est partie d’un constat sur le fonctionnement et l’organisation d’une société RD-congolaise où il y a cassure entre les générations. «Soit on est trop jeune pour oser, soit trop vieux pour entreprendre», fait-on remarqué. Conséquences: carence d’expérimentés causée par le vieillissement de la classe dirigeante et la surpopulation des jeunes non formés. Du coup, les jeunes se sentent exclus du système.
Face à cet état des faits, Jeune ZE Vieux souligne l’impérieuse nécessité d’un partage d’expériences entre générations dans le but d’arriver à changer la perception de la RD-Congo par les RD-Congolais, que chacun réalise sa responsabilité dans le devenir du pays, et finalement de transformer en assurant la relève. «Une nouvelle génération peut apporter le changement dans une nation. Mais les vieux sont les gardiens de la sagesse. On ne peut pas glorifier les uns et vilipender les autres. Il y a complémentarité du début à la fin», a argué Jean-Serge Onyumbe, en s’adressant à plus de 200 Jeune ZE Vieux venus assister au lancement solennel de cette ASBL, sans attendre une collation à la fin. Et Onyumbe de souligner: «l’avenir c’est déjà maintenant qu’il faut le préparer et l’opportunité nous est donnée d’organiser le monde à notre image».
Une seule chose en commun: l’amour de la RD-Congo
Le coordonnateur de cette structure a invité les Jeunes ZE Vieux à travailler ensemble dans le seul objectif: redonner à la RD-Congo ses lettres de noblesse. Ce n’est pas tout. Fort d’une éloquence naturellement entrainante et d’une culture plutôt riche, Onyumbe a appelé les membres de cette jeune structure à réinventer, ensemble, le rêve RD-congolais. «Celui de Simon Kimbangu, Elikya Mbokolo, Marcel Lihau, Grand Kallé, Tabu Ley, et bien d’autres encore aujourd’hui», a-t-il lâché. La particularité avec Jeune ZE Vieux c’est qu’il est un regroupement des personnes de différents âges, obédiences politiques et de différents sexes qui n’ont qu’une seule chose en commun: l’amour de la RD-Congo.
Hugo Robert MABIALA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer