Politique

Les gouverneurs tablent sur la sécurité et les infrastructures provinciales

Le rétablissement de l’ordre public sur l’ensemble du pays ainsi que la construction et l’entretien des infrastructures sociales de base ont été au centre des discussions, vendredi 7 avril, entre Emmanuel Ramazani Shadary, vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité et les gouverneurs de provinces. En ce moment où le pays se prépare aux élections, la sensibilisation des autorités provinciales est nécessaire afin de relever les défis de plusieurs ordres qui les assaillent.
Préoccupé par la concorde et la paix durable à travers la RD-Congo, Emmanuel Ramazani Shadary, vice-Premier ministre sortant en charge de l’Intérieur et Sécurité a réuni autour de lui, dans son cabinet de travail à Kinshasa-Gombe, quelques gouverneurs de provinces. Notamment le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Kasaï Oriental, le Tanganyika, le Lualaba, la Tshopo, le Nord-Ubangi et le Kongo Central.
A cette occasion, Shadary a fait le tour d’horizon avec ses hôtes de la situation sécuritaire dans leurs provinces respectives. A cette fin, une thérapeutique efficace pour relever les défis dans ce secteur a été validée. A en croire Julien Paluku, porte-parole des gouverneurs, le n°1 de l’Intérieur a donné des instructions précises aux autorités provinciales.
Réhabilitation indispensable des infrastructures de base
«C’est à eux gouverneurs de les rendre opérationnelles sur le terrain», a déclaré le gouverneur du Nord-Kivu avant de poursuivre qu’un accent particulier a été a été mis sur la nécessité de réhabiliter les infrastructures de base dans les provinces avec la collaboration du Ministère des infrastructures et travaux publics.
Les provinces du Tanganyika, de Lualaba, de la Tshopo et du Nord-Ubangi issues du nouveau démembrement nécessitent, comme les autres nouvelles provinces d’ailleurs, une attention particulière afin de les doter des infrastructures de base modernes. Leur carence est patente dans lesdites provinces nouvellement créées.
Sans nul doute, même la modernisation des infrastructures dans les anciennes provinces ayant bénéficié de la dotation de l’Etat par le passé ne suffit pas. Il importe de construire de nouvelles infrastructures adaptées à l’ère actuelle.
Cette rencontre avec quelques gouverneurs a eu lieu pendant que dans les provinces issues du découpage du Kasaï Occidental, à savoir le Kasaï Central et le Kasaï, les affrontements entre la milice Kamuina Nsapu et les forces de défense et sécurité se poursuivent occasionnant plusieurs morts, et blessés et déversant dans la rue plusieurs déplacés internes. L’ancien gouverneur du Kasaï Occidental, Claudel André Lubaya, appelle à l’organisation d’une table ronde sur la sécurité et la paix dans l’espace kasaien pour mettre fin aux affrontements entre la milice et l’armée.
Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer