Politique

Le gouv’ José Makila fait de la réhabilitation des routes une priorité

Mardi 15 novembre dernier, José Makila Sumanda, gouverneur de la province du Nord-Ubangi, a rendu public le budget de 2017 pour sa la juridiction.  Adopté par les députés provinciaux, ce budget fixé exactement à CDF 31 190 881 964, soit USD 25 992 401, sera constitué, selon Vincent Many, président de l’assemblée provinciale, de cette partie de la RD-Congo, à 90% des recettes nationales et 10% des recettes locales.
 
Pour le gouv’ José Makila, dans tout ce budget, la réhabilitation des routes est l’une des priorités. «Parmi les priorités de ce budget, figurent la réhabilitation des routes, la construction des écoles, des hôpitaux, ainsi que des infrastructures abritant les institutions», a-t-il précisé.
 
Et d’ajouter: «ce budget représente cependant seulement 50% de celui que le gouvernement central avait initialement proposé pour le Sud-Ubangi. La révision à la baisse de ce budget est notamment due à la réduction du budget du pays, va probablement entrainer la réduction des rétrocessions allouées à notre  province. Pour faire face à cette situation de crise, nous invitons notre population à relever l’économie de la province à travers l’amélioration de la production agricole. Pour cela, nous inscrivons comme une des priorités du budget de la province, la formation de la population aux métiers et à l’agriculture». Le Sud-Ubangi est la première des quatre provinces issues du démembrement de l’ex-Equateur, à avoir adopté son budget pour 2017.
 
Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer