Politique

Gérard Mulumba démissionne du poste de secrétaire national de la jeunesse du MLC

Secrétaire national en charge de la jeunesse du Mouvement de libération du Congo -MLC-, Gérard Mulumba Kongolo jette l’éponge. Il a transmis au secrétaire général du parti Bémbiste, Eve Bazaiba, sa lettre de démission de ses fonctions tout en «promettant de continuer à servir le parti comme tout militant».
Dans sa missive datée du 14 octobre 2016, Gecoco explique sa démission par le manque de soutien «significatif» de la part du MLC tout au long de son incarcération. «Je viens par devant votre autorité vous notifier ce dont en concerne relativement à l’attitude du parti face au séjour pénitentiaire dont je viens de faire l’objet, soit du 1er août au 11 octobre 2016», lit-on dans cette lettre.
Fraîchement sorti de la geôle, Gérard Mulumba Kongolo wa Kongolo, déçu de l’attitude de sa famille politique durant son incarcération de trois mois à la prison centrale de Makala, a rendu son tablier de secrétaire national en charge de la jeunesse du Mouvement de libération du Congo -MLC. Ce manque de soutien «significatif» et «considérable», explique Gecoco, justifie à ce jour cette décision que je prends avec conscience et beaucoup de courage.
«Je viens par devant votre autorité vous notifier ce dont en concerne relativement à l’attitude du parti face au séjour pénitentiaire dont je viens de faire l’objet, soit du 1er août au 11 octobre 2016», avance l’élu de Mont-Amba, non sans reconnaitre quelques cas isolés de soutien qui, selon lui, n’ont malheureusement pas reflété sa place au sein de ce parti pour lequel il n’a cessé de consentir des efforts pour le maintien de son prestige et de son aura légendaire. «Tous ces faits cumulés au manque de soutien considérable en cette période où le parti devait veiller aux grands leaders d’opinion, justifie ma motivation», argue Mulumba.
Il promet cependant de continuer à servir le parti comme tout militant et garantit de sa disponibilité à apporter le meilleur de soi-même à toutes fins utiles, tout en exprimant son indéfectible attachement aux idéaux du parti.
Dans sa correspondance dont il a réservé une copie pour information au président national, Jean-Pierre Bemba Gombo, en détention à la CPI, Gérard Mulumba retrace, à titre illustratif, certaines de ses actions menées en qualité du responsable de la jeunesse du parti Bemibiste. Il cite notamment le palais de la jeunesse, initié à ses frais, qui, durant son séjour à la prison de Makala, a souffert de l’insolvabilité des loyers sans bénéficier d’une attention du parti.
Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer