Politique

Dialogue: la CENCO campe sur la nécessité d’un cadre inclusif

Dans sa déclaration rendue publique samedi 01 octobre 2016, la Conférence épiscopale nationale du Congo -CENCO- a fait une mise au point sur la suspension de sa participation au dialogue politique national et inclusif.
Dans cette déclaration, les évêques souhaitent vivement que soit mis en place, le plus tôt possible, un cadre inclusif qui, selon eux, permettrait de trouver un compromis acceptable par tous et qui constitue la garantie d’une paix solide et durable dont le pays a besoin.
Dans cette mise au point articulée en 9 points, la CENCO précise en outre que la suspension de sa participation au dialogue n’est pas motivée par un discrédit jeté sur le dialogue en cours, mais plutôt par le souci de sauver ce dialogue souhaité par toutes les parties et dont elle-même a toujours été et reste l’un des grands défenseurs.
La CENCO a par ailleurs fait remarquer que les préalables de l’opposition n’ayant été pris en compte qu’en partie, malgré le plaidoyer fait par elle, le dialogue continuait à souffrir de l’absence des familles politiques qui ont pu faire adhérer une bonne partie de la population à leurs thèses. Dans ces conditions, les évêques catholiques estiment que les résolutions de ce forum risquent de ne pas rencontrer l’adhésion d’une partie de la population.
«Les tristes évènements du 19 et 20 septembre 2016, que nous avons condamnés à juste titre, ont démontré à suffisance qu’une bonne partie de concitoyens ne se sentiront pas concernés par le compromis issu du dialogue, quelles qu’auront été les résolutions. La crise n’aura donc pas été résolue. Raison pour laquelle, la CENCO a suspendu sa participation à ces travaux, afin de travailler à obtenir un large consensus et les conditions d’un dialogue inclusif», indique la déclaration et de souligner : « il y a encore des efforts et sacrifices à faire aussi bien par la majorité au pouvoir que par le rassemblement de l’opposition pour atteindre ce noble objectif. Il s’agit là d’une responsabilité historique que chacun doit assumer en toute lucidité».
Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer