Politique

Des jeeps 4×4 remises aux ministres provinciaux: Jacques Mbadu frappe encore

Mbadu (3)
Le Gouv’ a entrepris de mettre les membres de son gouvernement dans les meilleures conditions de travail afin de les pousser à la productivité. Il parrainé des crédits véhicules en leur faveur auprès de la BIC. Samedi 26 octobre à Boma, ministres provinciaux, commissaires et directeurs de cabinet ont pris chacun possession d’une jeep 4×4 haut de gamme
Dans un monde concurrentiel en constante évolution, ce sont les groupes dont le rendement est supérieur et qui font preuve de souplesse qui donnent du résultat. Gouverneur du Bas-Congo, Jacques Mbadu Nsitu, le sait. Il a entrepris de mettre les membres de son gouvernement dans les meilleures conditions de travail afin de les pousser à la productivité et les juger par les résultats en parrainant des crédits véhicules en leur faveur auprès de la BIC. Samedi 26 octobre à Boma, ministres provinciaux, commissaires et directeurs de cabinet ont pris chacun possession d’une jeep 4×4 haut de gamme. Au total, une vingtaine des tout-terrain de grande série commandées par M-Auto, une jeune mais dynamique entreprise spécialisée dans l’achat des véhicules neufs et d’occasion.
Jacques Mbadu entretient une culture de l’excellence. Déterminé à réussir son mandat, il ne lésine pas sur les moyens pour accorder davantage des facilités à ses collaborateurs afin de les rendre plus dynamiques et utiles aux administrés.
Le Gouv’ est d’avis que l’importance accrue accordée à la gestion du rendement ne peut que contribuer efficacement à engranger des bonnes performances. Il a également le sentiment qu’une fonction publique performante est essentielle au succès du Bas-Congo et au développement de ses populations. «Allez dans les coins et recoins de la province pour identifier les besoins de la population, être proches d’elle et résoudre ses problèmes», a lancé Mbadu aux heureux bénéficiaires. Ces derniers sont assurés des services après vente garanti par M-Auto, cette jeune entreprise qui s’est chargée de la commande et de la livraison des véhicules -Lire encadré. Dans une équipe gouvernementale, le travail de chaque membre est important et, pour ce faire, Mbadu n’a pas voulu attendre pour créer les conditions susceptibles de permettre tous ses collaborateurs de donner les meilleurs d’eux-mêmes. Au nom de tous ses collègues, Elie Ngoma Binda, porte-parole du gouvernement provincial, a rendu hommage au Président de la République pour avoir permis l’élection et l’investiture de Jacques Mbadu et au gouverneur pour son sens de responsabilité et de générosité. Tous les ministres et commissaire s’accordent à dire que les véhicules reçus sont adaptés aux routes du Bas-Congo comme ils sont prêts à mouiller les maillots pour relever les défis.
Le rendement et la productivité en point de mire
Ces véhicules sont certes acquis à titre nominatif. Mais l’implication personnelle du numéro 1 du Bas-Congo dans l’évolution du dossier établit ses attentes claires en matière de rendement et de productivité en faveur des communautés du Bas-Congo. Alors que sa gouvernance a achevé de séduire les financiers, Mbadu a donné sa caution morale pour l’octroi des crédits remboursables sur une période de 24 mois sur les salaires des acquéreurs. Tous les facteurs ont été pris en compte et les dispositions prises pour qu’en cas d’un départ avant la fin de l’échéance, les bénéficiaires des crédits BIC s’acquittent de leurs engagements avec leurs indemnités de sortie. Inutile de rappeler que pareille procédure ne nécessite pas une passation des marchés.
La remise de ces véhicules marque, a-t-on, appris le début de grandes actions promises par le gouvernement. Dans les prochains jours, Mbadu va lancer le début des travaux de construction de trois stades à Boma et à Matadi. La procédure y relative a été bouclée avec la sélection des constructeurs organisée, conformément aux textes régissant le secteur des marchés publics. Les fonds y destinés sont disponibles, a-t-on encore appris. Alors que la route Boma-Matadi est redevenue carrossable, Mbadu annonce sa remise à l’état l’année prochaine avec l’aide des partenaires japonais. Le chantier d’asphaltage de la piste d’atterrissage de Lukandu, à 15 km de Boma, figure également en bonne place. Comme la construction des écoles et des hôpitaux, l’adduction en eau potable et le raccordement au réseau SNEL, où le Gouv’ a déjà frappé, ainsi que la mise en œuvre de la campagne agricole 2013-2014.
AKM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer