PolitiqueSociété

Corneille Nangaa affirme: «l’Abbé Malumalu est bel et bien en vie»

Malumalu est bel et bien en vie»
Aussitôt rentré au pays, le président de la CENI a souligné qu’il s’est fait que Malumalu est entré, depuis dix jours, dans un état critique et sa santé s’est nettement dégradée mais il est en vie. En ce jour, son état est stable. Il est lucide et coopérant
«C’est suite à la nouvelle qui s’était répandue, il y a dix jours, faisant état de son décès que nous avons conduit une forte délégation aux Etats-Unis d’Amérique», a indiqué Corneille Nangaa, président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, dès son retour d’une mission de travail aux Etats-Unis d’Amérique. Et d’enchainer: «Il se fait que Malumalu est entré depuis dix jours dans un état critique, sa santé s’est nettement dégradée. Mais il est en vie. Et nous l’avons vu, il nous a reconnus. A ce jour, son état est stable. Il est lucide et coopérant». L’abbé Apollinaire Malumalu avait dirigé la Commission électorale RD-congolaise à deux reprises, en 2006 -CEI- et en 2013 -CENI- avant de démissionner deux ans après pour des raisons de santé.
La Commission électorale nationale indépendante -CENI-, les Confessions religieuses et la Société civile au chevet de l’Abbé Apollinaire Malumalu Muholongu, hospitalisé depuis plusieurs mois aux Etats-Unis d’Amérique. Une importante délégation RD-congolaise conduite par le président de la CENI, Corneille Nangaa Yobaluo, vient de séjourner à Dallas aux Etats-Unis d’Amérique pour un suivi direct de la situation médicale de l’ancien président de la CENI, l’Abbé Apollinaire Malumalu. De retour de cette mission, Corneille Nangaa a affirmé, mercredi 15 juin dernier, que son prédécesseur, l’Abbé Apollinaire Malumalu est bel et bien en vie et sa santé, bien que critique, s’est plutôt stabilisée ces derniers jours contrairement à ce qu’avait déclaré, le 1er juin dernier, l’ambassadeur de la RD-Congo aux Etats-Unis, François Balumuene. Ce dernier avait annoncé le décès de l’abbé Malumalu à la presse. Une information démentie ensuite par le porte-parole du gouvernement RD-congolais qui avait indiqué: «le cœur de l’ancien président de la CENI continuait de battre». «Il s’est fait que Malumalu est entré, depuis dix jours, dans un état critique et sa santé s’est nettement dégradée mais il est en vie. Nous l’avons vu et il nous a reconnus. En ce jour, son état est stable. Il est lucide et coopérant», a souligné le président de la CENI. Et de lancer: «donc, c’est pour dire que nous suivons cette question de très près conformément au règlement intérieur de la CENI». Nangaa était accompagné de l’Evêque de Beni-Butembo, Monseigneur Melchisédech Sikuli; du président de la Commission d’intégrité et médiation électorale -CIME-, le Révérend Delphin Elebe Kapalayi; d’un délégué de la Société civile de la RD-Congo, le Père Rigobert Minani; de l’ambassadeur de la RD-Congo aux Etats-Unis d’Amérique, François Balumuene; d’un membre de l’assemblée plénière de la CENI, Benjamin Bangala Basila; du médecin personnel RD-congolais de l’Abbé Malumalu, le docteur Sulu et des membres de sa famille biologique parmi lesquels ses jeunes frères. L’abbé Apollinaire Malumalu avait dirigé la Commission électorale RD-congolaise à deux reprises, en 2006 -CEI- et en 2013 -CENI- avant de démissionner en 2015 pour des raisons de santé.
Christian BUTSILA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer