Politique

Corneil Nangaa brandit fibre patriotique

Prenant la parole au cours d’un atelier d’échanges avec les présidents des dynamiques des jeunes de la Société civile et de l’Eglise du Christ au Congo -ECC-, Corneille Nangaa, président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, a convié, samedi 21 janvier 2017 au Lycée Shaumba, la jeunesse au patriotisme. En outre, Nangaa a, dans son mot, insisté sur une participation massive des jeunes aux opérations de la révision du fichier électoral qui, selon lui, s’étendra bientôt dans toute la RD-Congo.
Venus de quelques provinces de la RD-Congo, les associations de jeunes rassemblées au sein des dynamiques des jeunes de la Société civile et de l’ECC ont reçu des explications nettes sur les préoccupations relatives au processus électoral et à la sensibilisation de la population jeune pour sa participation massive aux opérations de révision du fichier électoral qui va bientôt s’étendre, selon Corneille Nangaa, sur l’ensemble de la RD-Congo. Les échanges entre le président de la CENI et les jeunes ont tourné autour des enjeux du processus électoral et les opportunités pour la participation citoyenne des jeunes.
A cette occasion, le président Nangaa a évoqué les différents aspects préparatifs du lancement de l’opération de révision du fichier électoral dans le reste du pays, soit dans 13 provinces ainsi qu’à l’extérieur du pays pour la Diaspora. La CENI a rencontré, durant les opérations, quelques difficultés qui sont autant des défis à relever ensemble avec les autres parties prenantes au processus électoral. Il s’agit de trois catégories de problèmes: les problèmes d’ordre opérationnel relevant de l’informatique, de la logistique ou concernant les sources d’énergie et les problèmes sécuritaires.
Unique voie démocratique
Nangaa a également présenté l’état des lieux du processus électoral en sa globalité et les différentes catégories des défis que la CENI rencontre sur terrain durant l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs se tenant actuellement dans 12 provinces du pays. Le thème général de cette rencontre a été: «Processus démocratique et organisation des élections en RD-Congo, les enjeux et opportunités des futures échéances électorales pour les jeunes de la Société civile et de l’Eglise du Christ au Congo». «Les RD-Congolais n’ont pas d’autre patrie. Ils se doivent de l’aimer et le protéger. Cet appel au patriotisme insiste sur le fait que le peuple RD-congolais s’est choisi comme unique voie d’accès au pouvoir, l’élection qui est la seule voie démocratique», a commenté Corneille Nangaa. Puis d’ajouter: «personne ne peut arrêter le train des élections dans notre pays. C’est dans le respect des institutions du pays que les citoyens RD-congolais feront de leur pays, un grand pays». Le président de la CENI a signifié que le fichier électoral n’est rien d’autre que la liste des électeurs. «Le fichier électoral, une fois constituée, permettra d’avoir la loi sur la répartition des sièges. L’opération de la révision du fichier électoral se poursuit normalement dans les 12 provinces, des aires opérationnelles 1 et 2 comprenant les provinces de Kivu, de l’ancien Katanga et de l’ancien Equateur hormis le Nord-Ubangi, plus l’Ituri», a commenté le président Corneille Nangaa. Concernant ces aires opérationnelles 1 et 2, Corneille Nangaa a déclaré que près de 6 millions d’électeurs sont déjà identifiés et enrôlés dans les 7500 centres d’inscriptions qui y ont été ouverts avec 4 agents électoraux par bureaux à un kit.
Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer