Politique

Christian Mwando succède à Charles Mwando Nsimba

Dès son élection le fils du Patriarche Mwando Nsimba se lance un challenge: «L’UNADEF se prépare pour remporter toutes les élections et faire sortir des ministres pourquoi pas un Premier ministre ou un président de l’Assemblée nationale»
Christian Mwando Nsimba Kabulo a été investi président de l’Union nationale des démocrates fédéralistes -UNADEF-, le mardi 28 février 2017. Il succède à son père feu Charles Mwando Nsimba, président national et fondateur du parti et président du G7, décédé le 22 décembre 2016 à Bruxelles. Christian Mwando a repris les rênes du parti à un tournant difficile de l’histoire de la RD-Congo, où les enjeux de l’heure, économiques, sociaux ou politiques, sont de taille. Son discours et sa feuille de route laissent deviner une chose: l’ancien argentier se cherche un destin politique et entend jouer un rôle de premier rang dans cet arène.

Il est désormais président national de l’UNADEF. Christian Mwando a été élu pour remplacer son géniteur, feu Honorable Charles Mwando Nsimba. Le vote n’a pas été long. Son challenger Delly Tshibang avait désisté. Mwando a été élu avec 107 voix sur les 109. Il y avait également la présence de quelques membres du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, dont Martin Fayulu, Chéribin Okende, Augustin Kibasa. Serge Kayembe a été le président du comité d’organisation de la session extraordinaire conformément à l’article 25 portant organisation de la convention nationale du parti.
123 membres venus des 26 provinces de la RD-Congo, du Benelux, de la France, de l’Allemagne, des Etats-Unis, représentant les élus du parti, membres du comité politique national et les délégués des structures spécialisées du parti, ont pris part à cette élection. Dans son mot, le député honoraire Serge Kayembe a salué l’élection de Christian Mwando et a remercié l’équipe dirigeante de l’UNADEF, conduite par Mulenga Walelu, vice-président du parti et président intérimaire pour la confiance accordée au comité d’organisation de ce scrutin. Les électeurs ont reconnu en Christian Mwando, un nouveau président qui monte en puissance.
L’UNADEF se prépare pour remporter toutes les élections
Pour eux, comme l’attestent beaucoup de politiciens, les interventions du fils Mwando ont retenu l’attention des Kinois en 2016. Voilà une bonne raison qui justifie le choix des électeurs du parti. De son côté, Jean Boniface Mulenga Walelu a félicité le nouveau président de l’UNADEF et lui a souhaité plein succès. Il a rappelé sa reconnaissance par rapport au rôle joué par feu le président Mwando dans la lutte.
En sa qualité de président intérimaire, Mulenga Walelu a remercié les votants pour ce choix judicieux et responsable. Sourire aux lèvres, le nouveau président de l’UNADEF compte assurer la continuité et l’ouverture du parti par les sacrifices. Cela pour rendre le parti plus fort. «Aujourd’hui, c’est une nouvelle ère qui va s’ouvrir pour le parti UNADEF», a déclaré Christian Mwando pour signifier que son parti politique sera encore plus visible dans toutes les provinces de la RD-Congo. Et le nouveau président de lancer un challenge: «l’UNADEF se prépare pour remporter toutes les élections et faire sortir des ministres pourquoi pas un Premier ministre ou un Président de l’assemblée nationale».
Qui est Christian Mwando?
Christian Mwando Nsimba Kabulo est né en 1965. Il est marié et père de 5 enfants. Il a travaillé à Brands manager du groupe Unilever au Zaïre et à MARSAVCO. Attaché à la direction générale du groupe SINTEXKIN, le désormais président de l’UNADEF fut membre du conseil provincial à la FEC, d’abord président urbain puis vice-président provincial, ensuite ministre du Budget et Plan de la province du Katanga. Christian Mwando siège au Parlement comme député national depuis 2011.
Bijou KULOSO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer