Politique

Bernard Biando, le nouveau SG de l'UDEMO

Bernard Biando
Remplacé par l’ancien ministre UDEMO du Commerce, le député national Bernard Biando, le Secrétaire viré aurait écrit à la hiérarchie, demandant de rester un militant de rang mais, au parti, personne n’ose prendre sa défense…
François Joseph Nzanga Mobutu, le patron de l’Union des démocrates mobutistes -UDEMO-, 2 députés à l’Assemblée nationale, a été contraint à limoger l’un de ses proches collaborateurs, le Secrétaire général du parti Elie Ngomo, nommé membre du Conseil économique et social -CES- par le Président de la République Joseph Kabila.
Ngomo a été effectivement l’un des membres du sérail de Nzanga, qui a occupé dans l’organigramme  de l’UDEMO le poste du numéro 2 du parti. Il a été le bras droit du fils Mobutu à la présidentielle de 2011, chef de sa campagne électorale et son délégué au débat radiotélévisé organisé par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication -CSAC.
Peu après la publication de l’ordonnance présidentielle nommant les membres du Conseil économique et social parmi lesquels Ngomo, Nzanga a décidé de faire le ménage autour de lui, renvoyant le Secrétaire général de ses fonctions et prenant ses distances vis-à-vis de lui.
Remplacé par l’ancien ministre UDEMO du Commerce, le député national Bernard Biando, Ngomo aurait écrit à la hiérarchie, demandant de rester un militant de rang. Au parti, personne n’ose prendre la défense du SG banni. Personne donc n’ose s’afficher complice de Ngomo, sa nomination étant perçue comme un assassinat de la discipline et une violation des consignes par les Démocrates-Mobutistes.
Tino MABADA  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer