Politique

Aussitôt rentré au pays, Roger Lumbala soutient l’Accord du 31 décembre

Après plusieurs mois passés en exil en Europe, le président du Rassemblement congolais pour la démocratie-Nationaliste -RCD-N- est rentré à Kinshasa dimanche 15 janvier 2017. Aussitôt rentré, Roger Lumbala s’est dit satisfait de fouler le sol RD-congolais et a déclaré soutenir l’Accord du Centre interdiocésain, signé le 31 décembre sous la médiation de la Conférence épiscopale nationale du Congo -CENCO. «C’est un sentiment de satisfaction de retrouver mon épouse et mes enfants et retrouver le pays pour lequel j’ai sacrifié toute ma jeunesse et toute ma vie. Si je suis là c’est pour le dialogue», a déclaré Roger Lumbala, à son atterrissage à l’Aéroport international de N’Djili.
L’Accord du 31 décembre produit déjà des effets. Roger Lumbala, bénéficiaire parmi tant d’autres, de résolutions issues des travaux du Centre interdiocésain, séjourne déjà à Kinshasa depuis dimanche 15 janvier. Ce, après plusieurs années passés en exil en Europe. Son retour a été facilité par le compromis politique trouvé en RD-Congo qui prévoit notamment des mesures de décrispation dont la fin des poursuites judiciaires contre certains opposants. A son arrivé à l’Aéroport international de N’Djili, Roger Lumbala a déclaré soutenir l’Accord de la Saint Sylvestre, et a réitéré son soutien à l’opposant Etienne Tshisekedi.
«Si Monsieur Etienne Tshisekedi pour qui je me suis toujours battu est dans cet accord, ipso facto, Roger Lumbala est dedans. Si Etienne Tshisekedi a déjà réfléchi, il a déjà réfléchi pour moi, parce qu’il est le père et je suis le fils et le Saint-Esprit place», a confié Roger Lumbala à son arrivée à l’Aéroport international de N’Djili. L’opposant a affirmé être très satisfait de l’accord signé par l’Opposition et le Pouvoir qui prévoit notamment l’élection du successeur du Président Joseph Kabila avant fin 2017. «Ma réaction est de satisfaction par le fait que les compatriotes de la Majorité élargie, de l’Opposition et les autres se sont penchés sur mon cas et ont compris qu’il faut absolument que Roger Lumbala puisse retourner dans son pays. Ma satisfaction est tellement grande qu’aujourd’hui», a-t-il indiqué. Le président du RCD-N a quitté Kinshasa pour s’exiler, depuis 2012 en Europe. Il était accusé par la justice RD-congolaise, de connivence avec l’ex-rébellion du M23. Il vit à l’étranger depuis de nombreuses années.
Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer