PolitiqueSociété

Après une panne à Isiro, le Q400 «Anuarite» regagne Kinshasa

L’avion de marque Bombardier Q400 nouvellement acquis par la compagnie nationale Congo Airways est rentré à Kinshasa, après un séjour de 48 heures à l’aérodrome d’Isiro-Matari, en province de Haut-Uélé. L’avion qui s’est envolé mardi 17 mai pour un aller-retour, n’a pas pu regagner Kinshasa le même jour suite à une panne technique. Certaines personnalités proches de l’Opposition ont parlé d’une fuite de l’huile hydraulique dans ses tuyauteries. Selon des sources locales, le Q400 «Anuarite» a été immobilisé à l’aérodrome d’Isiro pendant 48 heures en attendant l’arrivée sur place d’une équipe de techniciens d’Ethiopian Airways», qui l’ont soumis à un contrôle technique avant le démarrage des moteurs, ont laissé entendre certaines indiscrétions. C’est le jeudi 19 mai que le vieux zinc d’occasion a pu quitter Isiro pour Kinshasa.
L’inquiétude plane et la crédibilité de la compagnie nationale d’aviation est déjà entamée. Un avion nouvellement acquis à un prix important et vanté par l’acquéreur d’appartenir à la nouvelle génération, n’a pas de raisons d’accuser de failles surtout à un moment où l’ensemble de RD-Congolais avec à la tête leur Chef de l’Etat, attendaient voir avec joie les progrès qu’enregistre en matière d’aviation civile la compagnie nationale Congo Airways. A dire vrai, le Bombardier Q400 baptisé «Anuarité Nengapeta» a raté son vol inaugural. Alors qu’il a quitté Kinshasa mardi 17 mai pour relier Isiro dans la province de Haut-Uélé et rentrer le même jour comme l’a fait Kimpa Vita dans la ville de Moanda, cet avion a connu une panne technique à l’aérodrome d’Isiro-Matari. Selon des tweets ayant servi des sources à «AfricaNews» dans sa précédente publication, l’appareil a connu une fuite de l’huile hydraulique dans ses tuyauteries. Visiblement, c’est un véritable vieux zinc d’occasion ramené à Kinshasa pour transporter des vies des RD-Congolais! «Anuarite Nengapeta» a dû passer 48 heures d’immobilisation sur sa terre d’Isiro, en attendant, selon nos sources, l’arrivée sur place d’une équipe de techniciens de la compagnie Ethiopian Airways. Jeudi 19 mai dernier, l’avion a pu quitter Isiro pour Kinshasa en passant par Bunia en Ituri, puis Kisangani dans la Thopo. Selon des sources locales dignes de foi, l’appareil est d’abord passé à un «petit contrôle technique avant le démarrage des moteurs».
Le Bombardier Q400 est le quatrième avion acquis par la compagnie national Congo Airways. Il a été nommé «Anuarite Nengapeta» en mémoire d’une religieuse catholique considérée comme un modèle de vertu et de pureté, tuée à Isiro par des rebelles Simba. Dans le cadre du vol inaugural, le 17 mai dernier, de deux bombardiers -Kimpa Vita et Anuarite. Nouvellement acquis par le gouvernement, le Bombardier Q400 a pris la destination de la ville d’Isiro, dans la province de Haut-Uélé, avant d’être cloué au sol dans cette ville.
OK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer