Politique

A Monaco, Boshab défend la position de la RD-Congo sur l’adoption internationale des enfants

Evariste Boshab ok
Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité séjourne depuis ce dimanche 22 novembre à Monaco en France. Evariste Boshab est arrivé en Principauté après une escale à Nice, cote d’Azur, annonce un communiqué du ministère de l’Intérieur. Le patron de la territoriale RD-congolaise prendra part à un forum sur l’adoption internationale. A son arrivée, le VPM a annoncé qu’il est venu faire entendre la voix de la RD-Congo à ces assises. Cette grande rencontre de Monaco se tient dans un contexte particulier pour le pays de Joseph Kabila. Depuis deux ans, Kinshasa a suspendu toute procédure d’adoption et de sortie des enfants RD-congolais. Situation qui a créé quelques flottements avec certaines capitales occidentales dont les ressortissants sont parents d’enfants adoptés à Kinshasa.
Il y a près d’un mois, la RD-Congo a assoupli quelque peu ses mesures en libérant près d’une centaine d’enfants adoptés, dernière libération avant la mise sur pied d’une loi sur les adoptions en RD-Congo pour régenter ce secteur. Interrogé par les médias sur cette question, à son arrivée à Monaco, le vice- Premier ministre Boshab a défendu la population de son pays. «Il n’était pas question pour la RD-Congo de fermer les yeux sur de nombreux cas d’abus constatés dans le processus d’adoption de ces enfants», a indiqué Evariste Boshab devant la cohorte des journalistes.
Pour lui, cette décision a été prise en toute responsabilité pour protéger les enfants RD-congolais contre tout abus.  Le VPM Boshab est attendu ce lundi à l’hôtel Novotel de Monaco où se tiennent les assises, pour défendre la position de la RD-Congo devant les délégations venues du monde entier.
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer