Non classé

RDC : Claude Nyamugabo appelle les miniers au respect des normes environnementales

Le ministre de l’Environnement et développement durable, Claude Nyamugabo, séjourne à Lubumbashi, depuis mardi 14 septembre, pour une mission de travail qui devra le conduire dans les provinces du Haut-Katanga et du Lualaba. Objectif de la mission: évaluer la situation environnementale caractérisée par la dénonciation des cas de pollution des rivières, des eaux, du sol et de l’air par les entreprises minières. Aussi, s’enquérir de la situation liée à l’exploitation forestière et, enfin, sensibiliser toutes les parties prenantes ainsi que les forces vives sur l’implémentation de l’initiative présidentielle dénommée «Jardins scolaires, 1 milliard d’arbres à l’horizon 2023».

A Lubumbashi, dans la matinée, le ministre Claude Nyamugabo s’est rendu au gouvernorat pour expliquer au vice-gouverneur de province le mobile de sa mission, le gouverneur étant en déplacement. Puis, le ministre de l’Environnement et développement durable a pris le chemin du terrain. Première entreprise à être visitée: Ruashi Minning. Là, Claude Nyamugabo a salué l’investissement tout en exigeant que tout se fasse conformément aux lois et règlement du pays, et surtout dans le strict respect des normes environnementales. Même remarque formulée à la société Chemaf visitée en second lieu.

Le ministre Nyamugabo a constaté une forte négligence avec les rejets des concentrateurs qui polluent les rivières voisines au point de faire disparaître toute vie aquatique voire des espèces végétales. Bref, dans tous les sites miniers inspectés par le ministre de l’Environnement et développement durable, le constat fait est plus qu’amer en termes de pollution sur l’environnement immédiat. Claude Nyamugabo a invité ces entreprises à s’impliquer dans l’initiative de reboisement voulu par le Président de la République.

Il a par ailleurs annoncé une série de mesures que le gouvernement prendra en se basant sur les recommandations devant découler des pourparlers que le ministre de l’Environnement et développement durable engagera avec les opérateurs miniers à l’issue de sa mission. L’objectif de cette démarche gouvernementale est de protéger au maximum la population ainsi que les écosystèmes animaux et végétaux. Et le cas échéant obtenir une juste réparation des préjudices connus, la République ayant la volonté de conserver sa position de deuxième poumon de la planète.

Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer