Non classé

Maniema: le gouv’ Tutu Salumu destitué

Le tsunami de déchéance des gouverneurs qui frappe plusieurs provinces de la RD-Congo, n’a pas épargné celle du Maniema. Le n°1 de cette province, Pascal Tutu Salumu a été destitué ce samedi 16 décembre à Kindu. 16 députés provinciaux sur les 20 présents ont voté pour sa déchéance. Un seul député provincial a voté contre et trois autres se sont abstenus. Le vote s’est déroulé à l’absence du principal visé. Selon Félix Djanga Dimandja, rapporteur de l’Assemblée provinciale, il est, entre autres reproché au gouverneur du Maniema la mauvaise gestion. 
 
Le vote sanction est tombé samedi 16 décembre à l’Assemblée provinciale de Maniema où les élus provinciaux ont déchu le gouverneur Tutu Salumu par une motion de déchéance. 16 députés provinciaux sur les 20 présents ont voté pour cette déchéance. Un seul député provincial a voté contre et trois autres se sont abstenus. Le vote s’est déroulé à l’absence du principal visé. «Il se fait malheureusement que Monsieur le gouverneur de province s’est soustrait à l’obligation de présenter ses moyens de défense à la motion de défiance initiée contre lui. Pour ne pas ternir l’image de la province du Maniema, nous venons de prendre une décision de sanction contre le gouverneur. Nous demandons à la population d’être calme. Le gouverneur est déchu à la suite de la mauvaise gestion», a annoncé Félix Djanga. A partir du 24 novembre, une motion de défiance contre le gouverneur du Maniema a été déposée à l’Assemblée provinciale. Signée par 14 députés sur les 24 composant l’organe délibérant de cette province, ladite motion a été notifiée et transmise immédiatement à l’autorité provinciale juste après sa réception par le président de l’Assemblée provinciale. L’auteur de la motion, Djumaini Bin Malisawa a accusé le gouverneur du Maniema de mauvaise gestion tout en précisant que le chef de l’exécutif provincial manque une politique «pour assurer la sécurité de la ville de Kindu et de la province». Une situation qui serait à la base d’une insécurité aggravée et la résurgence des bandits à mains armées.
Tutu Salumu subit le sort de son prédécesseur
Tutu Salumu de l’Alliance de la majorité présidentielle -AMP- rebaptisé Majorité présidentielle -MP- en 2011 a été élu gouverneur du Maniema, au terme de scrutins organisés, samedi 12 juin à Kindu, par la Commission électorale indépendante -CEI-, actuelle Commission électorale nationale indépendante -CENI. A Kindu, 21 députés provinciaux sur les 24 présents ont voté en faveur du député Pascal Tutu Salumu et son adjoint, Bikenge Musimbi. Son adversaire, Aaron Shabani et son colistier Tabezi Pene Magu n’avaient obtenu que 3 voix. A cette époque, cette nouvelle équipe élue venait remplacer le gouverneur démissionnaire Didi Manara Linga et le vice-gouverneur, Mendes Masudi, déchus par l’Assemblée provinciale du Maniema. Sept ans après, Tutu Salumu a subi le sort de son prédécesseur. La seule chance qui lui reste c’est de saisir la Cour suprême de justice -CSJ- pour contester sa destitution et être réhabilité dans ses fonctions. Cependant au vu de ce qui s’est passé au Haut-Katanga avec Jean-Claude Kazembe et au Kasaï Central avec Alex Kande Mupompa, le sort de Salumu est déjà scellé par les élus provinciaux.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer