NationPolitique

Retrait des militaires chez le député Jean-Jacques Mamba: l’ACAJ veut des sanctions contre les auteurs de ces faits

L’appel lancé par Me Georges Kapiamba, président national de l’ACAJ, pour le retrait des militaires dans la résidence du député Jean-Jacques Mamba est enfin entendu. Me Kapiamba salue de ce fait les actions menées par plusieurs autorités dont le ministre de la Défense nationale et l’auditeur général des FARDC. Il souhaite cependant que les auteurs de ces faits puissent être punis.

Peu avant les appels lancés, Jean-Jacques Mamba avait parlé d’une situation inadmissible. Il s’est dit profondément choqué que les militaires soient utilisés à des fins personnelles pour régler des affaires civiles. Remontés face au traitement inhumain dont est victime un de leurs collègues, en la personne de Jean-Jacques Mamba, les députés nationaux se sont mobilisés tel un seul homme pour trainer le Général Kahumbu, auteur de cette situation, en justice.

Ainsi, les élus ont résolu de déposer, ce jeudi 10 février 2021 à l’Auditorat général, une plainte contre ce général des FARDC pour entrave injustifiable à la liberté du député national Jean-Jacques Mamba.

Avec opinion-info.cd

Articles similaires

Fermer
Fermer