Nation

RDC : Nyamugabo fait exploser les attentes

Avec cette projection linéaire à 4 mois de la fin de l’année 2020, les chiffres devront encore exploser et crever le plafond, ont estimé les experts qui se disent enfin convaincus que le secteur de l’environnement et développement durable est un de ceux sur qui la République doit compter pour renflouer les caisses de l’État

Le vice-Premier ministre chargé du Budget, Me Jean-Baudoin Mayo Mambeke, vient rendre public le taux de réalisation des recettes publiques à l’enveloppe budgétaire de l’État au 30 août 2020. Sans surprise aucune, les chiffres provenant du ministère du Budget renseignent avec précisions que le ministère de l’Environnement et développement durable a produit 93 milliards de Francs congolais au Trésor public, soit 119,8% de réalisations atteintes. Ces chiffres sont la conséquence de la politique que le ministre Claude Nyamugabo Bazibuhe a imprimé à cette important secteur pour un ministère d’assiettes, qui entend substantiellement contribuer aux efforts du gouvernement de la RD-Congo d’améliorer le vécu quotidien des populations et lutter efficacement contre la pauvreté.

Claude Nyamugabo et son ministère ont fait exploser les attentes. Des résultats qu’il peut se féliciter d’atteindre grâce au concours de la vice-ministre Jeanne Ilunga Zaina et de l’ensemble de ses services qui se sont montrés particulièrement sérieux dans l’exercice de leur tâche. Et là, n’est que l’épilogue de ce chapitre qui rouvre le grand épisode du retour de la RD-Congo comme leader mondial et africain dans le secteur.

«Avec cette projection linéaire à 4 mois de la fin de l’année 2020, les chiffres devront encore exploser et crever le plafond», ont estimé les experts qui se disent enfin convaincus que le secteur de l’environnement et développement durable est un de ceux sur qui la République doit compter pour renflouer les caisses de l’État. Puis: «Surtout que ceci intervient dans une période particulière où l’économie du pays a été mise à genoux quatre mois durant avec la pandémie de la Covid-19».

Au 30 juin 2020, le ministre Claude Nyamugabo disait déjà sa satisfaction d’être à 69% des assignations attendues. Voilà qu’aujourd’hui les faits le confortent dans cette détermination d’accompagner le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi qui parlait de 2020 comme année de l’action. Une empreinte qui se consolide malgré le désastre de la pandémie Covid-19 montrant que Claude Nyamugabo est un homme d’actions et d’objectifs. Car, disait-il, dès sa prise des fonctions, le peuple RD-congolais doit enfin profiter sous son mandat de la manne environnante dont le pays dispose.

Résultante également des mots durs empreints d’émulation que le ministre avait utilisés en début d’année 2020 rappelant ainsi à Kinshasa tous les chefs des divisions pour les pousser à produire le meilleur d’eux-mêmes et canaliser toutes les recettes dues au Trésor pour atteindre les assignations sous peine d’être poursuivis en justice ou arrêtés. Des contrats d’engagements ont été signés pour faire preuve de détermination. Ce qui laisse entendre qu’en temps normal, les chiffres auraient encore été plus important, renseigne un fiscaliste de la DGRAD.

Christian BUTSILA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer