Nation

Kinshasa, Luanda et Pretoria veulent consolider la paix, la sécurité et la stabilité de la RD-Congo

La 3ème session ministérielle du mécanisme Tripartite entre le gouvernement de la République d’Afrique du Sud, la République  d’Angola,  et de la RD-Congo a eu lieu, samedi 12 septembre 2015, à Pretoria en Afrique du sud. Réunissant les trois chefs de la diplomatie  de trois pays, cette session s’est tenue avec l’objectif de  renforcer  la coopération dans plusieurs domaines stratégiques d’intérêts  communs au sein des 3 Etats membres de la tripartite. L’émissaire de la RD-Congo, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Reymond Thsibanda, qui y conduisait une forte délégation composée des experts militaires et de l’administration publique, a dévoilé l’intérêt de ces assises en ces termes: «Notre responsabilité est de mettre en œuvre,  et de traduire en acte concret, la volonté politique de nos trois Chefs d’Etat, qui ont institué  en mars 2013 à Luanda, le Mécanisme Tripartite de Dialogue et de Coopération entre nos trois pays, voulant ainsi  jeter  les bases d’un partenariat stratégique et durable  entre nos 3 Etats, en vue de consolider la paix, la sécurité, et la stabilité de la RD-Congo, et par delà de toute notre région , dans la perspective d’une croissance économique forte, et constante, aux effets socialement partagés».
 
Les trois chefs de la diplomatie  Sud-africaine, Angolaise et RD-congolaise, se sont rencontrés dans la capitale politique de la République d’Afrique du Sud, Pretoria, le samedi 12 septembre 2015, dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les trois pays membres de la tripartite. Plusieurs décisions sont assorties de cette session, notamment la désignation de l’équipe dirigeante du secrétariat   permanent, organe exécutif du mécanisme tripartite de dialogue et de coopération entre les trois pays, avec siège à Luanda, en Angola. Au sein de cette équipe, l’Angola est représenté par Sebastiao Paulo Ndombashi, Directeur exécutif, l’Afrique du Sud par Madame Mokuena, Directrice  exécutive adjointe, chargée de l’identification et suivi des Projets, et la RD-Congo  par  Jean Smith Kabengele, Directeur exécutif adjoint chargé des Finances et de l’Administration.
Les participants ont aussi adopté le budget du secrétariat permanent pour la première année de son fonctionnement. Un budget évalué à USD 1,5 millions. En suite, les représentants de ces trois pays-Angola, Afrique du Sud et la RD-Congo-ont également procédé à la signature conjointe du document du Rapport des travaux de cette 3ème  réunion du Mécanisme tripartite de dialogue et de coopération, respectivement par Madame Maite Nkoana Mashabane, ministre sud-africaine des Relations internationales et de la coopération, Georges Pinto Chikoti, ministre angolais des Relations extérieures, et Raymond Tshibanda N’tungamulongo, ministre RD-congolais des Affaires étrangères et de la coopération internationale.
A son arrivée au  ministère sud-africain des Relations internationales et de la coopération, à Pretoria, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Raymond Tshibanda N’tungamulongo, conduisait une forte délégation congolaise  composée   des experts militaires et de l’administration publique  lors des  travaux de la troisième session du Mécanisme Tripartite de coopération, qui avait été précédé par les travaux des hauts fonctionnaires de trois pays. La délégation des  experts RD-congolais participant aux travaux des hauts fonctionnaires de la tripartite, dont les résultats des discussions ont été présentés  à la 3ème réunion ministérielle, était conduite le  secrétaire général à la coopération régionale, Joseph Nkoy Baumbu. A l’ouverture de la réunion ministérielle, le chef de la diplomatie sud-africaine, Madame Maite Nkoana Mashabane  a rappelé l’importance de la paix,  de la sécurité et de la stabilité dans la région,  en vue de la mise en œuvre effective des différents projets de développement entre les trois pays.
Prenant la parole, le chef de la diplomatie  angolaise, Georges Chikoti, s’est dit satisfait des efforts réalisés par les autorités RD-congolaises, dans le processus de rétablissement d’une paix durable  en RD-Congo, permettant ainsi un environnement favorable aux actions de développement intégré pour les bénéfices des populations des Etats membres de la tripartite.
Dans son allocution, le chef de la diplomatie RD-congolaise, Raymond Tshibanda, a déclaré qu’il est convaincu, « qu’en conjuguant les  efforts, nous allons certainement faire la différence, aussi bien en RD-Congo, que dans nos trois pays. Notre responsabilité est de mettre en œuvre,  et de traduire en acte concret, la volonté politique de nos trois Chefs d’Etat, qui ont institué  en mars 2013 à Luanda, le Mécanisme Tripartite de Dialogue et de Coopération entre nos trois pays, voulant ainsi  jeter  les bases d’un partenariat stratégique et durable entre nos 3 Etats, en vue de consolider la paix, la sécurité, et la stabilité de la RD-Congo, et par delà de toute notre région, dans la perspective d’une croissance économique forte, et constante, aux effets socialement partagés».
Raymond Tshibanda a salué l’entrée en vigueur du mémorandum d’entente  depuis sa ratification par les trois Etats. Il a aussi salué les progrès réalisés dans l’opérationnalisation du secrétariat permanent du Mécanisme Tripartite, Afrique du Sud, Angola et RD-Congo. Le renforcement de la coopération et du partenariat stratégique  entre les trois pays est axé sur quatre domaines prioritaires: les domaines politique et diplomatique, économique et infrastructure; de l’administration publique et gouvernance locale, ainsi que les domaines de la défense, de  la sécurité et l’ordre publique.

 

Olitho KAHUNGU

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer