Nation

Les femmes de l’APNG exhortent le Chef de l’État à suivre de près la situation Minembwe

Depuis l’installation du bourgmestre ainsi que l’érection de Minembwe en commune, le 28 septembre dernier, les réactions fusent de partout. Parmi elles, celle de la ligue des femmes de l’Alliance des patriotes de la nouvelle génération -APNG- qui exhorte le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi à faire respecter la loi. Le dossier Minembwe n’a pas laissé indifférentes les femmes de l’Alliance des patriotes de la nouvelle génération qui condamnent et alertent sur la balkanisation de la RD-Congo. Elles invitent le Président de la République à suivre de près cette situation Minembwe afin d’annuler une telle décision.

Pour ces femmes, il ne suffit pas seulement de parler mais il faut également saisir le Conseil d’État. «Nous ne voulons pas que ça soit encore une autre promesse qui sera classée dans les oubliettes. Car, en écoutant la réaction du ministre d’Etat Azarias Ruberwa, ça laisse à désirer», plaident-elles. «Acquérir une nationalité ne signifie pas prendre de terre», soulignent les femmes de l’APNG, invitant les femmes en particulier ainsi que toute la population en général à se lever pour barrer la route à cette aventure. 

Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer