NationSociété

Coopération internationale : Lutundula décidé à doter le Secrétariat général de véhicules de mobilité

S’occuper d’abord des conditions de travail des ressources humaines afin de s’attendre à un résultat escompté, c’est le leitmotiv du vice-premier ministre en charge des Affaires étrangères et Coopération internationale, Christophe Lutundula. Avec le casse-tête de transport en commun à Kinshasa, les agents de son ministère méritent d’être dotés de leur propre moyen de déplacement. C’est la raison pour laquelle la date de mardi 07 juin a été choisie pour l’ouverture des plis des soumissionnaires à l’appel d’offre n°001/CI/SG/600/CGMP/2022 du 02 mai 2022 relatif à l’acquisition des véhicules de mobilité des agents et cadres du Secrétariat général à la Coopération internationale. Une grande première pour ce Secrétariat général depuis sa création.

C’est le VPM Christophe Lutundula Apala pen’Apala qui a présidé en personne cette cérémonie. L’appel d’offre concerne 3 bus pour les agents et 4 véhicules pour les cadres de ce secrétariat. Les deux soumissionnaires, à savoir: Central Motors et Panafrique Motors ont été tous présents pour la circonstance. A en croire le secrétaire permanent, le premier lot concerne l’acquisition de bus par Central Motors. Le prix unitaire revient à USD 135.000 et le total à USD 405.000.

Les participants à la réunion ont constaté que tous les soumissionnaires ont respecté les règles en la matière. Il a rappelé que, depuis la création du Secrétariat général à la Coopération, il n’a jamais bénéficié du gouvernement une dotation en véhicules de mobilité. Pour sa part, le VPM Lutundula a dit sa ferme volonté d’améliorer les conditions de travail des agents et cadres de son ministère en leur dotant de l’outil de mobilité. «J’ai pensé à l’outil de mobilité.

Depuis l’année passée, j’avais présenté au Conseil des ministres un programme d’équipements, non seulement pour les missions dipomatiques mais aussi pour nos administrations centrales. C’est dans ce cadre que nous sommes-là pour voir comment avancer avec le dossier dans l’acquisition des véhicules», a fait savoir Christophe Lutundula. Le VPM a rappelé aux soumissionnaires qu’ils connaissent très bien les procédures suivies dans la passation des marchés publics. Toutefois, ces offres feront l’objet d’une évaluation tant technique que financière dans un délai de 7 jours par la commission mise en place pour s’y atteler.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page