Justice

Justice congolaise : L'interrogatoire sur la redevabilité de l'État à la population refait surface

Le Ministre de la Communication et des médias a hier ,au cours de la célébration commémorant l’An 1 du Gouvernement Ilunga Ilunkamba,déclaré que la justice est entrain de retrouver ses lettres de noblesse en RDC avec l’avènement d’un État de droit tel que consacré dans la Constitution de la RDC,et affirme dorénavant son indépendance avec jalousie.

Bien que le respect des droits humains constitue le crédo du Chef de l’État,certains observateurs avertis des questions juridiques se demandent si cette justice donne de bon résultat que lorsqu’on est redevable à l’État congolais?

Pour étayer leur thèse,ces observateurs ont évoqué le cas du sujet congolais Espoir Ngwala qui a traduit l’État congolais en justice,employeur de l’ANR,depuis le depuis le début de cette année.
Force est de constater que le TGI/Gombe n’arrive pas à conclure cette affaire.

Pour la petite histoire,Espoir Ngwala a été séquestré injustement dans le geole de l’ANR durant 44 mois et 27 jours dans des conditions infrahumaines.

Il sied de souligner que cette longue période des séquestrations lui ont causé plusieurs préjudices patrimoniaux et extra patrimoniaux que l’Etat congolais est tenu absolument à réparer.

Articles similaires

Fermer
Fermer