RDC: Le DG de Rawbank, Thierry Taeymans, aux arrêts

0
88

Il est soupçonné d’avoir viré USD 37 millions dans un compte parallèle du Libanais Jammal

La Police judiciaire et le Parquet poursuivent la traque lancée contre les personnes mêlées aux détournements des fonds publics alloués aux travaux du Programme d’urgence des 100 premiers jours du Président de la République. Leur dernière prise: le Directeur général de RawBank. Poursuivi pour complicité de détournement, le Belge a été placé en garde à vue au Parquet de grande instance de Matete le jeudi 12 mars, où les limiers d’AfricaNews l’ont localisé peu avant 20 heures.

Des sources judiciaires rapportent que le Directeur général de Rawbank a vraisemblablement viré 37 millions de dollars dans un compte parallèle du patron de Samibo, le Libanais Jammal Samih, déjà détenu à la Prison de Makala dans le cadre des enquêtes sur les 100 jours, alors que le compte initialement indiqué est logé à Ecobank.  Pour les investigateurs, ces sommes d’argent virées par tranches ont disparu du circuit normal et empêchent le gouvernement d’en assurer la traçabilité. Thierry Taeymans est accusé d’avoir facilité le détournement des fonds publics en virant ces millions dans un compte non connu du donneur d’ordre et de la Banque centrale du Congo, en violation de la Loi financière. La Police judiciaire l’a déféré devant le Parquet où un magistrat l’a placé sous mandat d’arrêt.

Son présumé complice, le Libanais Jammah Samih doit justifier l’utilisation d’environ 57 millions de dollars payés à sa société pour la construction de 3000 logements sociaux. D’après les sources proches de l’enquête, seules 200 maisons sont prêtes plusieurs mois après le décaissement des fonds.

Le camp de Thierry Taeymans a confirmé les nouvelles de sa détention, précisant qu’il est au Parquet de Matete où il a répondu à des questions sur les opérations de retrait important qu’aurait fait le Libanais de la société Samibo, qui est en prison, sur son propre compte bancaire à la Rawbank de l’argent qu’il a reçu pour le projet de 100 jours. Selon ses proches, le pire c’est que Thierry Taeymans n’était même pas en RD-Congo quand tout ça se faisait. Ils se demandent en quoi les retraits faits et ce que Jammal a fait de son argent intéresse ou implique le DG de Rawbank.

YA KAKESA       

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here