InterviewSports

Kizubanata: «Valoriser cette discipline des PVH est mon cheval de bataille»

Ancien joueur de la balle au panier, Gégé Kizubanata, actuel président de la Fédération congolaise de basketball fauteuil -FECOBAF- tient à valoriser cette discipline sportive avec des joueurs vivants avec handicap. Dans un entretien accordé à AfricaNews, ce champion d’Afrique d’Afrobasket en 2007 a pratiquement dévoilé son grand rêve maintenant qu’il chapeaute la FECABAF. Dans la même logique, il a également évoqué sa vision pour cette discipline réservée aux athlètes vivant avec handicap. Gégé Kizubanata est déterminé à révolutionner le basketball fauteuil afin de le hisser au niveau des autres disciplines sportives. Entretien.    

Parlez-nous de votre parcours dans le basketball?

J’ai joué au basketball pendant 17 ans. J’ai passé 5 ans au niveau amateur avant de signer un contrat professionnel. J’ai pratiquement fait le tour du monde grâce à cette discipline sportive. Au niveau national, j’ai joué au sein du BC Mazembe alors que sur le plan international, j’ai joué en Tunisie, tour à tour au sein de l’ES de Tunis, Etoile Sportive Rades, Stade Nebeulien et autres… puis en Afrique du Sud et en Angola. Le basketball m’a permis de découvrir le monde arabe en jouant au Qatar, puis en Europe précisément en France et en Allemagne. Comme vous pouvez le constater, mon parcours est assez élogieux dans la mesure où j’ai réussi à accomplir mon rêve. J’ai même eu mon temps de gloire en raflant la médaille d’or avec la sélection nationale des Léopards lors de l’Afrobasket 2007 en Angola.

Quelles sont les grandes lignes de votre programme à la FECOBAF?

Après cette période de la pandémie de Covid-19, nos yeux sont d’abord rivés vers les autorités des instances sportives. Nous sommes en attente d’un calendrier de la reprise des activités dans notre discipline. Avant que cette pandémie ne ravage le monde, nous avions prévu un tournoi international de 5 nations à Goma. Mais cela n’a plus eu lieu. On essaie de voir comment planifier le programme de la fédération. Et tout cela cadre avec cette discipline. Mettre en place un calendrier qui sera en même temps profitable pour les joueurs à se préparer pour la nouvelle saison qui va débuter dans quelques jours, tout en visant, bien sûr, les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Qu’est-ce que vous envisagez faire pour la Fédération congolaise de basketball sur fauteuil au cours de cette nouvelle saison?

Merci pour la question. Déjà, je gère plusieurs structures. Il y a la FECOBAF, la Fondation GK et GK Sport. Je suis en train de voir comment négocier les contrats les plus urgents sur ma table afin de mieux démarrer la saison 2020-2021. Ensembles avec mes collaborateurs, nous voulons aussi valoriser cette discipline avec des joueurs vivant avec handicap pour que tout aille mieux dans le basket sur fauteuil roulant ou handbasket.

Propos recueillis par Triomphe EFONGE

Articles similaires

Fermer
Fermer