Dossier à la UneNation

USD 6,9 milliards: la RD-Congo ne se relève pas encore

Très attendu depuis l’ouverture de la session ordinaire de septembre, c’est finalement vendredi 30 octobre 2020 que le projet de loi des finances 2021 a été déposé au bureau de l’Assemblée nationale. Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba qui l’a personnellement remis à la présidente de la Chambre basse du Parlement, Jeanine Mabunda Lioko, a parlé d’un budget réaliste par rapport à celui rectifié en 2020. «Le projet de Budget 2021 déposé à l’Assemblée nationale est présenté, comme l’exige la loi, en équilibre des recettes et des dépenses à 6,9 milliards de dollars américains. C’est un budget réaliste qui connait une progression par rapport au budget rectificatif de 2020. Une fois voté, nous nous engagerons à l’appliquer impliquer conformément à la loi qui sera votée promulguée», a fait savoir le Premier ministre Ilunkamba à l’issue du dépôt de ce document budgétaire à la présidente de la Chambre basse. Et de poursuivre: «nous avions travaillé en concertation avec les partenaires financiers de la RD-Congo dont le FMI avec qui nous sommes en programme». USD 6,9 milliards. Un budget qui ne répond pratiquement pas à la taille de la RD-Congo. Une manière de démontrer que le pays de Lumumba ne se relève pas encore au regard de nombreux défis à relever sur tous les plans de la vie nationale. En fait, le dépôt du projet de la loi des finances pour l’exercice 2021 vient donner à la session ordinaire de septembre 2020 sa forme véritable et légale d’une session budgétaire. Avec le peu de temps qui reste, les députés nationaux devront travailler d’arrache-pied pour permettre aux sénateurs d’apporter leur lecture sur ce document.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer