ActualitésDossier à la UneNation

Nangaa: les raisons du contrat américain

La Commission électorale nationale indépendante -CENI- convoque l’électorat ce samedi 23 juin, avec à la clé, le dépôt des candidatures à la députation provinciale qui sera suivie, dès le 24 juillet prochain du dépôt des candidatures à la présidentielle et à la députation nationale. Entretemps, les listes des partis et regroupements politiques ont été actualisées à la vice-Primature de l’Intérieur et Sécurité pendant que la CENI annonce que les cautions payées en 2015 pour la députation provinciale qui n’avait pas eu lieu seront remboursées par le gouvernement. Tout laisse à croire qu’on est parti pour la gloire.
En même temps, le président de la CENI, Corneille Nangaa a signé un contrat de consultation avec une firme américaine appartenant à un proche du président Donald Trump pour rendre efficace sa communication. Notamment Avenue Strategies Global, LLC, une société à responsabilité limitée du Delaware. La CENI s’est engagée à payer chaque mois, une somme d’USD 19.000 à cette firme pour des services qui lui sera rendus.
«Pour les services rendus par l’entrepreneur tel que requis par cette entente, le client fournira une compensation -l’indemnité- à l’entrepreneur d’USD 19 000 par mois. La durée du présent contrat -le terme- débutera le 6 juin 2018 et restera en vigueur jusqu’au 6 octobre 2018. La durée peut être prolongée avec le consentement écrit des parties», lit-on dans cet accord qui lie la CENI à un cabinet américain.
Les parties ont signé ce contrat pour durée à compter à partir du 6 juin 2018 jusqu’au 6 octobre 2018. Et de préciser que cette «durée peut être prolongée avec le consentement écrit des parties». Ce contrat a été rendu public par la firme américaine sur son site Internet.
Pour sa part, CENI reconnaît avoir signé ce contrat avec le cabinet américain Avenue Strategies Global, LLC dans le but renforcer sa communication et non pour faire le lobbying auprès de l’opinion américaine.
«La CENI a, en effet, signé un contrat avec Avenue Strategies Global et c’est depuis 2016 qu’elle recourt à l’appui des agences de relations publiques -qui n’ont rien à avoir avec le lobbying- pour renforcer sa communication. La CENI a également des agences RP à Kinshasa», a déclaré Marie-France Idikayi, chargée de communication de Corneille Nangaa.
Cette firme a travaillé au profit des grands intérêts auprès de l’administration Trump. Elle travaille également pour l’Ukrainienne Ioulia Tymochenko qui a annoncé sa candidature à la présidentielle de 2019. Elle est spécialisée en plaidoyer, conseil stratégique, communications et relations publiques, ainsi que gestion de crise.
Sur son site Internet, Avenue Strategies Global revendique «un ancrage au Congrès américain, au sein du pouvoir exécutif, au Conseil national de sécurité de la Maison-Blanche, au Département d’État américain et auprès des représentants américains aux affaires commerciales».
«Chez Avenue Strategies, nous comprenons ce qu’il faut pour naviguer dans le paysage politique et politique difficile. Et lorsque les gouvernements sont en transition, les connaissances, l’expérience et l’exécution de notre équipe apportent de solides résultats. Avec des bureaux à Washington, D.C., New York, Atlanta et Portland, Oregon, notre équipe apporte des décennies d’expérience à des postes de direction au sein de l’exécutif américain, du Congrès, des gouvernements des États, des gouvernements étrangers et du secteur privé. Nous créons des stratégies personnalisées et mettons en œuvre des campagnes efficaces en votre nom», peut-on lire sur ce site.
Octave MUKENDI    

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer