Dossier à la UneNationPolitique

USD 29 millions saisis sur le frère de Matata ?

A en croire les médias qui ont révélé cette affaire, Christian Matata, le jeune frère du Premier ministre et cadre à la Raw Bank, aurait été arrêté à l’aéroport international de N’Dijili avec des valises bien garnies contenant des dizaines de millions de dollars ainsi que des colis de diamants et de l’or.
IMG_00000883 IMG_00000882 IMG_00000888
Relayant cette publication sur son compte Twitter, Freddy Matungulu, candidat à la présidentielle et président du parti Congo na Biso, dit attendre le démenti du gouvernement
Coup de tonnerre en ce mois de juin dans le ciel politique RD-congolais. Christian Matata, le jeune frère du Premier ministre Matata Ponyo et agent à RawBank, est cité dans une affaire des dizaines de millions de dollars et des diamants prétendument saisis sur lui à l’aéroport international de N’Djili.
La saisie a été suivie de son interpellation par les services de renseignements. Des médias, en ligne principalement, en ont fait leurs grands titres.
Selon le site wwww.apareco.com de l’opposant et ancien barbouze Honoré Ngbanda-za-Mboko Atumba, il existe de sérieux indices laissant croire que ce colis suspect de 25 Amillions de dollars américains devrait être mis à l’abri, loin du pays.
Le site C-News indique, pour sa part: «des sources à l’aéroport international de N’Djili indiquent que Christian Matata, le jeune frère du Premier ministre RD-congolais a été arrêté avec 29 millions de dollars, deux colis de diamants et de l’or…». Plusieurs commentaires postés en réaction à cette publication laissent entendre que Christian Matata ne serait que l’arbre qui cache la forêt.
Rumeurs? Informations vérifiées et recoupées? Une chose est sûre: l’affaire du présumé porteur des valises bien garnies a fait réagir les réseaux sociaux et la classe politique. AfricaTopTweets a ainsi posté: «Christian Matata, frère du 1er ministre RDC arrêté avec plusieurs millions de dollars et 2 colis de diamants et or». Toujours sur Twitter, Freddy Matungulu, candidat à la présidentielle et président du parti Congo na Biso, a dit attendre «le démenti du gouvernement».
Natine K.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer