Dossier à la Une

Tshisekedi-Tshiani, un tandem est né

Une deuxième rencontre entre Tshiani et Tshisekedi en moins de trois moi
Une deuxième rencontre entre Tshiani et Tshisekedi en moins de trois moi
La réunion du 4 juillet est la deuxième en moins de 3 mois entre les deux personnalités dans la capitale belge. C’est dire que les enjeux sont grands
Noël Tshiani a séjourné à Bruxelles, où il a rencontré le 4 juillet 2015 Etienne TshisekediwaMulumba, président de l’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS. Pressenti candidat Président en 2016, Tshiani a présenté sa vision de développement de la RD-Congo à son prestigieux hôte. Il s’agit d’une deuxième rencontre en moins de trois mois entre les deux hommes dans la capitale belge.
Noël Tshiani a juré de se rapprocher davantage de Tshisekedi. Il a mis à profit son récent séjour bruxellois pour arracher une visite de travail avec le président de l’UDPS. Lors de cette rencontre, Tshiani a fait le diagnostic de la situation actuelle de la RD-Congo, présenté les défis de développement du pays et fait des propositions concrètes pour accélérer le développement économique et social du pays. Entre les deux personnalités, il se prépare peut-être quelque chose de plus solide.
Une deuxième rencontre en moins de trois mois, c’est dire que les enjeux sont grands. Qu’un tandem est né. La stratégie de développement présentée prévoit la création d’emplois rémunérateurs pour la population RD-congolaise avec l’objectif d’atteindre le plein emploi en l’espace de 15 ans. Elle prévoit même l’importation de la main d’œuvre étrangère pour combler le déficit en ressources humaines après que la RD-Congo aura atteint la situation de plein emploi. Cette main d’œuvre étrangère proviendrait d’autres pays africains, d’Europe, d’Amérique et d’Asie.
Les deux personnalités sont d’accord que les réformes proposées sont ambitieuses, mais elles sont nécessaires pour redémarrer la machine économique et pérenniser la réussite du pays. Les deux hommes sont convaincus que les RD-Congolais sont à la hauteur de cette ambition de développement s’ils améliorent le leadership politique, la gouvernance économique, la qualité de nos citoyens -à travers l’éducation, la formation et une meilleure provision des conditions de sante publique- et mettent en place un Etat de droit fonctionnel. «Si nous éradiquons la corruption, l’Etat aura des moyens suffisants pour se doter d’un budget national à la hauteur des ambitions de son développement. Mais la lutte contre la corruption doit être menée de façon sincère et sans calcul électoral. Elle doit être menée de façon crédible par des gens au-dessus de tout soupçon», a précisé Tshiani.
Son credo: en s’impliquant énergiquement sur différents fronts -plus d’investissements publics et privés dans un environnement de paix et de sécurité, une meilleure inclusion et une gouvernance économique plus solide dans un Etat de droit qui respecte les libertés individuelles et met le RD-Congolais au centre de ses actions-, la RD-Congo sera mieux à même d’accomplir son destin. «La splendeur de la RD-Congo ne sera pas un accident. Elle se fondera sur les valeurs, la démocratie, les droits de la personne, l’Etat de droit, la bonne gouvernance, le travail, la justice sociale et des institutions fortes», a-t-il encore déclaré.
Tshiani a animé en Belgique une série de conférences -y inclus à Bruxelles et Liège- sur «Les perspectives d’avenir pour une meilleure économie RD-congolaise». Il s’est ensuite entretenu avec une série d’officiels belges, la diaspora RD-congolaise et le secteur privé sur sa vision pour le développement de la RD-Congo. Parmi les organisations rencontrées, il y a lieu de mentionner le Groupe Epiphanie et Dynamique Congo ainsi que plusieurs ONGs et mouvements associatifs actifs sur les questions RD-congolaises. Tshiani envisage de faire une série de conférences dans plusieurs provinces de la RD-Congo pour partager sa vision du pays avec le peuple RD-congolais pour une plus grande appropriation de la stratégie de développement qu’il propose.
AKM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer