Dossier à la UneNation

Transport des minerais: Muyej s’implique pour trouver un quota à la SNCC

Alors que la nouvelle équipe dirigeante de la Société nationale de chemin de fer du Congo -SNCC- remue ciel et terre pour le redressement de ce portefeuille, Richard Muyej a trouvé la formule. Il a levé l’option de faire réserver un quota à la SNCC pour le transport des minerais.

Liant la parole à l’acte, le gouverneur du Lualaba a entrepris d’entrer en contact avec les miniers. A la faveur de son échange, lundi 28 septembre 2020, avec une délégation de la SNCC, conduite par Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président du Conseil d’administration, Richard Muyej a annoncé les tractations amorcées avec les miniers pour la mise en application de cette décision devant permettre à la société ferroviaire nationale de renaitre de ses cendres.

Des sources rapportent que cette mesure est une manière d’offrir à la SNCC la possibilité de capter en partie ou en totalité le trafic des minerais, dont le cuivre qui affiche une production annuelle de plus d’un million de tonnes de cuivre transportés par route. C’est ce trafic que la SNCC doit capter en partie ou en totalité. Mais la société se trouve en grande difficulté de fonctionnement.

LOI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer