Dossier à la UnePolitique

François Muamba aperçu à la réunion des Alliés de Tshisekedi

Lundi 18 juillet 2016 à Africana Palace, Lisanga Bonganga était fier de présenter sa nouvelle recrue, l’ex-coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, aux alliés du président de l’UDPS et du Rassemblement Etienne Tshisekedi wa Mulumba
L’enfant prodigue trouvera-t-il encore de la place chez son père? C’est oui! François Muamba Tshishimbi vient d’effectuer son retour au bercail. Chez les Baluba, un adage populaire indique: «Mvula wakaleja Kalume kuabu».
Traduisez par «la pluie a toujours indiqué à toute personne le toit paternel». Ainsi dit, Jean Pierre Lisanga Bonganga, ténor du Front populaire contre la révision constitutionnelle, a réuni dans ce cadre enchanteur de l’hôtel Africana Palace de Lingwala, les Alliés de Tshisekedi regroupés au sein de la plateforme dénommée Rassemblement des Forces politiques et sociales acquises au changement.
Une surprise de taille les y attendait: la présentation de François Muamba, l’ex-coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba -MNS-, qui a fait son retour au bercail, en renouant le cordon ombilical avec son père Tshisekedi du territoire de Kabeya Kamwanga, chez les Bakwa Kanjinga, représenté à cette occasion par Bruno Tshibala, Secrétaire général adjoint et porte-parole de l’UDPS. Le Rassemblement ne s’en étonne point du fait que Muamba est de la fratrie.
Les rangs des alliés d’Etienne Tshisekedi continuent de gonfler. Ils viennent de s’enrichir avec le retour au bercail de François Muamba Tshishimbi, ancien coordonnateur du MNS.
L’homme venait de démissionner une semaine plus tôt de ce poste, prenant ainsi ses distances avec Joseph Kabila en évoquant les raisons de convenance personnelle et de respect des choix de chacun. Tel l’enfant prodigue de la Bible, il a été accueilli avec enthousiasme chez les Alliés de Tshisekedi… au nom du père.
Dans cette optique, Jean Pierre Lisanga Bonganga l’a présenté publiquement aux membres de la fratrie réunis au sein du Rassemblement de l’Opposition, préoccupé par le climat de morosité et de tension qui s’est installé dans le pays, à quelques mois de l’expiration du deuxième et dernier mandat du Président Kabila. En cause: le doute et l’incertitude de ne pas voir se tenir, conformément à la Constitution, les élections, notamment la présidentielle en novembre 2016.
Et le Rassemblement milite pour le respect de la Constitution.
Pour Lisanga, le ténor du Front populaire contre la révision constitutionnelle, au-delà de tant d’embûches et d’obstacles qui ont émaillé son cours, la conférence de Genval a été vécue comme un grand succès parce qu’un moment privilégie où les Forces politiques et sociales acquises au changement se sont dotées de trois textes fondateurs qui ont permis de réaliser les quatre unités.
A savoir, l’unité de vision, l’unité d’action, l’unité de leadership et l’unité de direction.
A l’en croire, la conférence de Genval a constitué un moment d’appel aussi bien au peuple RD-Congolais qu’à la Communauté internationale.
Au peuple RD-congolais pour qu’il reste totalement mobilisé dans la réalisation des objectifs que s’est assignés le Rassemblement et qu’il se tienne prêt à répondre à son devoir de défense de la Constitution de son pays. Et à la Communauté internationale pour qu’elle accompagne ce peuple dans la lutte pour la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit en RD-Congo.
A en croire Lisanga, le compromis auquel les Forces politiques et sociales acquises au changement sont parvenues à la conférence de Genval, a projeté à l’écran leur capacité de s’unir.
Si les participants aux assises de Genval ont tenu à réaliser cette communion d’idées et d’esprit, c’est parce qu’ils ont eu la conviction qu’il était impossible d’affronter les défis de l’heure en évoluant en ordre dispersé et qu’aucun combat n’a été gagné dans le passé avec des organisations désunies.
Le coordonnateur Lisanga estime que la mise sur pied du Rassemblement permet aux Forces politiques et sociales acquises au changement de parler désormais d’une même et seule voix de manière sans équivoque afin d’être audible et visible sur tous les fronts.
Au-delà de leur diversité, elles demeurent ainsi une force agissante d’action et de mobilisation.
Cet important acquis rapproche les uns des autres et conforte l’ambition des Alliés d’Etienne Tshisekedi qui sont du reste les premiers à avoir plaidé pour l’unité de toutes les forces du changement démocratique autour du président de l’UDPS.
A ce titre, les Alliés d’Etienne Tshisekedi se posent en dépositaires des idéaux du rassemblement pour le respect de la Constitution et la tenue de l’élection présidentielle dans les délais constitutionnels de manière à permette l’alternance démocratique pacifique le 19 décembre 2016. Ils affirment ici que l’exigence majeure de la conférence de Genval demeure la mise en œuvre intégrale de la résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations Unies en ce que cet instrument épouse la quintessence de la vision d’Etienne Tshisekedi, seule et unique feuille de route pour le dialogue politique véritable en RD-Congo.
A cette occasion, les Alliés de Tshisekedi appellent tous leurs membres à une mobilisation massive pour qu’un accueil soit réservé dans la dignité et la fierté au président de l’UDPS. Au finish Lisanga a annoncé pour le 31 août 2016, l’organisation d’une messe d’action de grâces à la paroisse St Augustin de Lemba.
Bijou KULOSO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer