Dossier à la UnePolitiqueSociété

Surendettée et en faillite, la BIAC annonce sa dissolution

En faillite et placée sous gestion d’un comité d’administration
provisoire de la Banque centrale du Congo, la BIAC, environ 400.000
épargnants, a annoncé sa dissolution mardi 8 novembre et désigné un
liquidateur chargé de désintéresser tous les créanciers sous la
supervision et le contrôle, en toute transparence la Banque centrale
du Congo.
La banque évoque un surendettement auprès de la Banque centrale du
Congo, qui a creusé «un écart inquiétant entre les actifs et le passif
du patrimoine de la BIAC», affirmant que «cela compromet aussi bien
les droits des déposants, du personnel, des fournisseurs que des
actionnaires».
Selon la direction de la BIAC, la dissolution est préférable à une
liquidation forcée étant donné que la deuxième option ne garantit pas
les intérêts des déposants, du personnel, des fournisseurs et des
actionnaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer