Dossier à la UnePolitique

Reconciliation du Rassemblement: les papas prodiges regagnent le chaudron

La rencontre organisée à la résidence d’Etienne Tshisekedi s’est
déroulée sans Joseph Olenghankoy et Bruno Tshibala accrochés à l’idée
de l’abandon de la restructuration du Rassemblement
C’est une tentative de rapprochement. Certaines figures de l’aile du
Rassemblement de Kasa-Vubu, rangées derrière Joseph Olenghankoy,
président national des Forces novatrices pour l’unité et la solidarité
-FONUS- et du comité des sages d’une aile du Rassemblement, ont été
reçues ce mardi 21 mars 2017 à Limete, par Félix Tshisekedi Tshilombo.
Il s’agit notamment de Freddy Matungulu, Emery Okundji, Jean-Claude
Vuemba, Gilbert Kiakwama et compagnies. Félix Tshisekedi multiple
ainsi les efforts pour réunifier le Rassemblement alors que le tandem
Olenghankoy-Tshibala conditionne la réconciliation à l’abandon de
l’idée de restructuration.
L’opinion se souviendra que réunie en 2ème conclave de deux jours à
Kinshasa, mardi 14 et mercredi 15 mars 2017, la frange de la Dynamique
de l’Opposition dirigée par Martin Fayulu avait procédé à la radiation
de cette plateforme de Joseph Olenghankoy pour fronde au sein du
Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au
changement.
Cette exclusion de la Dynamique de Joseph Olengankhoy et des
dissidents de son aile du Rassemblement qualifiée d’aile Kasa-Vubu, a
été également motivée  par leur proximité avec Katebe Katoto dont les
sorties médiatiques portaient ombrage à la voie tracée par
l’Opposition.
Pendant que les négociations pour la signature de l’arrangement
particulier ont repris au Centre interdiocésain, voici que les radiés
de la Dynamique, proches d’Olenghankoy, sont rentrés dans les rangs à
Limete chez Félix Tshisekedi et tentent de restaurer l’unité du
regroupement. La mise en œuvre de l’accord du 31 décembre en dépend.
C’est du reste l’affirmation de Freddy Matungulu qui a parlé d’un pas
important vers la réconciliation. Des efforts vont s’accentuer dans
les prochaines heures en vue de ramener tout le monde autour de la
table et fumer le calumet de la paix. La situation est certes
difficile. Mais nullement désespérée, estiment d’autres, invitant les
acteurs politiques à tenir également compte de l’avis des combattants
dans ce chaudron de Limete, les mêmes qui, sur Twitter, parlent du
retour des «brebis égarées» et invitent à la prudence. A croire que
les «papas prodiges» sont tenus à l’œil et risquent la bastonnade en
cas de…
Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer