Dossier à la UneDossier spécial électionsPolitique

RDC: Sa candidature déposée, Katumbi déjoue le piège des originaux

Le directeur de cabinet de Moïse Katumbi Chapwe, Olivier Kamitatu, et le secrétaire général du parti, Dieudonné Bolengetenge, agissant pour compte du président d’Ensemble pour la République, ont déposé mercredi avant-midi au siège de la CENI la candidature de Moïse Katumbi à la magistrature suprême. Kamitatu et Bolengetenge étaient accompagnés de plusieurs cadres du parti Ensemble, notamment Christian Mwando Nsimba, haut-représentant du parti pour l’ex-Katanga; le porte-parole Hervé Diakiese; et Laurent Onyemba, responsable des questions juridiques.

Le dossier a été remis en documents originaux, notamment en ce qui concerne l’extrait du casier judiciaire, et le certificat de nationalité. Katumbi a finalement déjoué le piège des originaux et tourné la page de la polémique née 24 heures plus tôt quand la CENI a recalé son dossier au motif que certaines pièces exigées avaient été présentées en photocopies certifiées conformes. Après ce suspense de 24 heures, Ensemble pour la République a publié un communiqué expliquant le bien-fondé de la candidature de Katumbi à la présidentielle de décembre prochain.

Natine K.


Déclaration de d’Ensemble pour la République à l’occasion du dépôt de la candidature de Moïse Katumbi à l’élection présidentielle

Mesdames et Messieurs,

En ce jour historique du mercredi 04 octobre 2023, Ensemble pour la République vient de déposer solennellement la candidature de Moïse Katumbi à la magistrature suprême pour être le prochain Président de la République Démocratique du Congo.

L’agenda de ce dépôt de candidature s’inscrit fort malheureusement dans un contexte de deuil et de répression. Notre parti pleure encore Chérubin Okende, assassiné de manière Ignoble et dont le corps n’est toujours pas rendu aux siens pour des funérailles dignes. Son martyre ne peut rester impuni. Comment ne pas aussi penser aux multiples massacres dont notre peuple est victime du lait des forces négatives, mais aussi du régime en place, comme récemment le carnage de Goma? D’autres éminents membres de notre parti ont été injustement emprisonnés ou condamnés à la clandestinité afin de ne pas rendre possible ce dépôt de candidature. Hommage et courage à Salomon Idi Kalonda Della, à l’honorable Mike Mukebayi Nkoso, à l’honorable Daniel Safu et à taus nos compagnons de lutte.

Au regard de ces considérations, cette démarche ne pouvait que se faire sous le signe de la sobriété. Raison pour laquelle Moïse Katumbi a délégué ses mandataires.

Ce dépôt de candidature répond â l’appel et aux sollicitations du peuple du Congo profond que Moise Katumbi vient encore tout récemment de consulter.

La candidature de Moïse Katumbi vise à restaurer l’intégrité de notre territoire et redonner sa dignité et sa fierté à un peuple longtemps abandonné et oublié. Elle vise à restaurer la paix et la grandeur à un pays pillé et mal dirigé. Elle vise à donner aux Congolais le sens de la réussite et de la responsabilité au lieu du tâtonnèrent, des pleurnicheries et de la navigation à vue. Elle vise surtout à restaurer des valeurs comme le travail, l’effort, l’égalité des chances et la solidarité au lieu de la corruption, des détournements, de l’impunité, de l’instrumentalisation de la Justice, des fausses promesses, des mensonges et de la vie facile.

Au prix d’un sursaut national, avec Moïse Katumbi, un nouveau Congo est possible. Dans les jours à venir, Moise Katumbi va s’adresser au peuple congolais pour lui faire connaître sa profession de foi et les motivations profondes de sa candidature.

Fait à Kinshasa, le 04 octobre 2023

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page