Dossier à la UneNationSociété

RDC : Molendo Sakombi dote la RD-Congo d’une nouvelle politique foncière nationale

Une ère nouvelle se dessine dans le secteur foncier en RD-Congo avec la validation, mercredi 17 novembre à Pullman Hôtel de Kinshasa, d’une nouvelle politique foncière nationale. Elle traduit la vision du ministre Aimé Molendo Sakombi qui veut un secteur foncier sécurisé, numérisé, assaini, transparent et contributeur significatif au budget de l’Etat. Reste désormais à la nouvelle politique foncière de franchir l’étape du Parlement pour devenir une Loi.

Il a fallu aux experts et consultants, une centaine, 3 jours de dur labeur au cours d’un atelier pour matérialiser dans un texte codifié et exhaustif, la façon dont le ministre des affaires foncières aimerait que la terre soit gérée en RD-Congo pour le bénéfice des administrés et de l’Etat.

«Je suis particulièrement admiratif de la qualité du travail que vous avez abattu pendant ces trois jours dans un climat d’ouverture et de dépassement, afin d’offrir au pays cet outil fondamental de gouvernance foncière qui lui manquait tant», a déclaré le patron des affaires foncières. Il a remercié tous les experts et consultants impliqués dans ces travaux, particulièrement ceux de la Commission nationale de la réforme foncière -CONAREF-, principaux artisans de cette œuvre commune.

Molendo a aussi remercié tous les partenaires techniques et financiers qui accompagnent son ministère dans la concrétisation des  objectifs de la réforme foncière, particulièrement l’Initiative des forêts d’Afrique centrale -CAFI-, le gouvernement norvégien, le FONAREDD et l’ONU-Habitat. «En tenant compte de toutes les observations pertinentes recueillies lors de cet atelier, nous sommes heureux de constater que vous avez validé le document de politique foncière nationale, et offert à la RD-Congo son principal instrument de gouvernance foncière. Désormais, une nouvelle mission vous attend, celle de vulgariser, chacun dans sa sphère d’intervention, cette nouvelle Politique que vous venez d’adopter», a indiqué le ministre.

Il a affirmé que le travail de finition sera amorcé dans les prochains jours par les experts des groupes thématiques, pour capitaliser les dernières contributions recueillies et donner la meilleure formulation et toute la clarté possible à ce document. A en croire le ministre des Affaires foncières, une fois ce travail terminé, cette Politique foncière nationale sera transférée au comité de pilotage de la CONAREF, avant d’atterrir au Conseil des ministres pour approbation. L’étape finale, c’est sa consécration par un décret du premier ministre Jean Michel Sama Lukonde.

Aimé Molendo Sakombi a par ailleurs saisi cette occasion pour annoncer la tenue, d’ici le premier trimestre de l’année 2022, d’un atelier de validation de l’avant-projet de Loi portant Régime foncier et immobilier. Il a affirmé qu’il sera tenu juste après des assises qui devront aboutir à l’adoption du Plan foncier qui permettra la mise en œuvre des orientations et lignes directrices de la Politique foncière nationale.

Avec 7sur7.cd

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer