Dossier à la UnePolitique

RDC: Kamerhe remercie les militants de l’UNC après la réussite de la marche pour réclamer son acquittement

Outre les militants de son parti, VK a également témoigné sa gratitude envers les chevaliers de la plume, ses avocats, son épouse, ses enfants, sa famille biologique, ses amis et connaissances, les agents de l’ordre ainsi que les hommes de Dieu. De l’élégance!

C’est un Kamerhe encore plus élégant qui s’est exprimé, via une déclaration signée de ses mains le 7 août 2020 depuis la prison de Makala, et au lendemain de la marche réussie de sa formation politique, l’Union pour la nation congolaise -UNC-, pour remercier les militants de son parti, le peuple RD-congolais ainsi que les agents de l’ordre. «Je tiens, ce soir du 7 août 2020, à remercier, du fond de mon cœur, chacune et chacun de vous, qui a bravé la peur pour réclamer ma libération sans condition en ce moment difficile que je traverse dans la prison centrale de Makala», a dit le président national de l’UNC, toujours aussi croyant à la justice divine.

Puis: «Vous m’aviez soutenu durant ces 120 jours de détention, vous aviez témoigné votre amour, votre attachement indéfectible à ma personne dont le sacrifice consenti depuis plus de 30 ans consiste à instaurer dans notre pays un État de droit et de paix, gage de liberté et de développement d’une nation démocratique».

A ses avocats, aux chevaliers de la plume, à son épouse et ses enfants, sa famille biologique, ses amis et connaissances, le toujours Dircab du Chef de l’Etat a exprimé sa gratitude non sans rassurer que «le Congo de nos rêves où la justice, la vérité et la cohésion nationale vont réellement régner, se pointe déjà à l’horizon». Un tel Congo, a-t-il affirmé, n’est qu’une question de conviction, d’amour et de détermination. Tout en remerciant les Hommes de Dieu, Vital Kamerhe, croyant à la miséricorde divine, espère voir le cœur de chaque juge et magistrat être touché pour dire le bon droit qui conduira à son acquittement.

L’acquittement sans condition de Vital Kamerhe a été le principal motif de la marche organisée vendredi 7 août dernier par les militants de l’UNC. Cette marche a vécu et a drainé du monde aussi bien à Kinshasa que dans les 22 autres fédérations de l’UNC à travers l’étendue du territoire national. Une réussite que VK n’a pas manqué de mentionner dans son message et dont les mérites reviennent au secrétaire général Aimé Boji, chef d’orchestre de l’organisation.

Par cette mobilisation de taille, les militants du parti du vent nouveau, a déclaré Kamerhe, ont réellement démontré que l’UNC est une famille et un parti à caractère national. L’encadrement de la marche par les agents de l’ordre n’a pas laissé indifférent VK. Le boss de l’UNC les a sincèrement remerciés pour avoir encadré en toute tranquillité la marche, prouvant ainsi «leur professionnalisme au service de la nation RD-congolaise».

Laurent OMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer