Dossier à la UneEcofinNationSociété

RDC : Alingete sacré «Mwana Mboka»

En RD-Congo, ce prix est une sorte de Nobel national. Impressionnant pour JAK, récemment désigné personnalité de l’année 2022 par l’Institut Les Points…

L’excellent travail de Jules Alingete à l’Inspection générale des finances -IGF- a séduit le jury de «Mwana Mboka». Pour la 11ème édition du «Trophée de l’excellence» a décerné au n°1 de l’IGF le «Prix de la RDC» lors de la 11ème édition tenue le samedi 21 janvier à Kinshasa. Fort d’une année 2022 pleine de succès, Alingete a enchainé des récompenses au niveau national et international. Avec le trophée Forbes Afrique glané en septembre à New-York, Alingete a vu sa renommée prendre véritablement une ampleur internationale.

Dans le pays, le trophée «Mwana Mboka» est une fierté nationale, une sorte de Nobel en miniature. Seuls un effectif très sélect a réussi à figurer au palmarès. Preuve de la grandeur de l’homme dont la rigueur dans la gestion des finances publique fait la fierté du Président de la République qui n’a pas hésité à charger Guylain Nyembo, son Directeur de cabinet, à adresser un message de félicitations à son flic financier.

Alingete, illustre inconnu du public jusqu’à sa nomination en juillet 2020, est un pur produit du système RD-congolais. Sorti de la Faculté de l’Economie de l’Université de Kinshasa -UNIKIN-, il a été un des héros dans l’ombre de la création de la Direction générale des recettes de Kinshasa -DGRK. La révélation des années Fatshi aura été au front dans la lutte contre les détournements et le coulage des recettes publiques, grâce notamment à la «Patrouille financière».

Sacré récemment «Homme de l’année 2022» par l’Institut de sondages Les Points, Alingete a réussi à renverser une tendance malicieuse dans les entreprises publiques, donnant priorité aux agents plutôt qu’aux mandataires dans le processus de paie. En dépit de ces désormais innombrables succès, ce joyau du régime Tshisekedi, Alingete préfère mettre en avant les cadres et agents de l’IGF, à qui, selon lui, revient le mérite. «Ce trophée qui matérialise une fois de plus le couronnement du travail accompli par les inspecteurs des finances, revient de droit au Président Tshisekedi, l’artisan principal de la redynamisation de l’IGF», a-t-il confié après avoir reçu son «Mwana Mboka».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page