Dossier à la UnePolitique

Rassemblement/Kasa-Vubu: Lumbala menace, Olenghankoy l’ignore

La tension monte au Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement aile KasaVubu, où ceux qui n’ont pas été servi dans le partage des postes ministériels ni dans des cabinets haussent le ton. Dans une correspondance datée du 2 juillet 2017, adressée à Joseph Olenghankoy, président du Conseil des sages de ce courant du Rassemblement, Roger Lumbala Tshitenge, Tacher Lusamba, Bolenge Mokesombo, Contant Mutamba Tungunga, Ruffin Mpaka, Kabongo Mutoke et Mbola, révoltés, ont donné un ultimatum de 48 heures, qui en principe a pris fin dans la nuit d’hier, pour résoudre cette crise latente, faute de quoi ils promettent de s’assumer en toute responsabilité. Contacté par téléphone à 21 heures 36, inhabituellement taciturne et prudent, Olenghankoy a dit ignorer l’existence d’une pareille lettre: «Pardon, je respecte votre journal, mais nga nayebi biloko nabio wana te ya Internet». Entendez: «…J’ignore vos affaires qui circulent sur internet». Pourtant, tous les grands médias de Kinshasa parlent de cette missive de Lumbala et compagnie depuis sa publication. Dans cette dernière, ils se disent plus que indignés par le népotisme caractérisé de décisions injustes prises en dehors de toutes concertations. «Pour ce, nous exigeons: la prise en compte effective de nos structures dans le processus de prise de décisions, la réparation des préjudices politiques subis par nos structures respectives, la réorganisation du mode de fonctionnement, garantissant ainsi la représentativité de toutes les structures dans les institutions publiques». Cidessous, la lettre adressée à Olenghankoy.
YA KAKESA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer