Dossier à la Une

PPRD: après Kinshasa, Shadary arpente les provinces

Déterminé à conserver le pouvoir lors de prochains scrutins, le parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie -PPRD-  mobilise les moyens humains, matériels et financiers. Ce parti entend battre campagne à l’américaine. Parti au pouvoir, le PPRD a déjà acquis un avion pour la mobilité de ses membres à travers le pays. Le G1 ou Gulfstream 1 a 21 places à bord. C’est cet appareil qui transporte Emmanuel Ramazani Shadary et sa délégation en première tournée en province où il  va installer les comités fédéraux provinciaux et leur donner une formation idéologique en perspective des joutes électorales. Le secrétaire permanent du PPRD a entamé sa tournée provinciale par l’ex-Equateur en atterrissant dans la ville de Mbandaka. 
 
C’est à bord de l’avion du parti présidentiel acquis sur fonds propres grâce aux cotisations des cadres et militants qu’Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD, est arrivé à Mbadaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, mercredi 9 avril. Ici, il entame sa première étape d’une longue tournée de redynamisation du parti qui le conduira  dans les 5 provinces de l’Ex-Équateur démembré, à savoir l’Equateur, la Tshuapa, la Mongala, le Sud-Ubangi et le Nord-Ubangi. A son atterrissage à Mbandaka, le SP a été accueilli par le secrétaire exécutif provincial et gouverneur PPRD Boloko Bolumbu, entouré des autres cadres locaux du parti.  Shadary a été également accueilli par la population tout au long de la longue marche partant de l’aéroport au centre-ville.Jeudi 10 mai, au cours du meeting populaire tenu au parc Joseph Kabila de Mbandaka, Ramazani shadary a transmis les salutations de l’initiateur du parti, Joseph Kabila, à la population. Il a invité les militants à être prêts pour les élections et les gagner à tous les niveaux. «Ma mission s’inscrit également dans le cadre de la redynamisation du parti à la base», a-t-il déclaré avant d’inviter «la population à la vigilance face à la menace qui pèse sur l’intégrité territoriale avec les engagements antipatriotiques que certains acteurs politiques en difficulté avec les lois du pays sont en train de prendre selon des sources dignes de foi pour déstabiliser le pays à partir de l’Est». Le SP fait ouvertement allusion à l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, Moise Katumbi.
Selon Shadary, le choix de l’ex-Équateur pour entamer cette tournée dans les 5 provinces de cette partie du pays marque l’intérêt que le président Kabila accorde à ce coin du pays. Comme dans les fédérations de Kinshasa où il est passé en installant les comités fédéraux et en leur donnant la formation idéologique, Shadary a fait de même à Mbandaka. Notons que la Tshuapa, la Mongala, l’Equateur, le Sud-Ubangi et le Nord-Ubangi figurent dans l’agenda du Secrétaire permanent du PPRD.

Octave MUKENDI 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer