Dossier à la UneEcofinNation

Plus de 10 millions USD de SIMCO indument partagés: mandataires, cadres et agents de la Gécamines dans le viseur de l’IGF

L’Inspecteur général chef de brigade, G.F. Muzeze Nzonzimbu, a, le 04 octobre dernier, adressé une note à l’Inspecteur général des finances chef de service, Jules Alingete, lui demandant l’autorisation de convoquer les mandataires, les cadres et les agents de la Gécamines, auteurs des prélèvements injustifiés des fonds dans les comptes de la Société immobilière du Congo -SIMCO-, une société appartenant à 99% à la Gécamines. Ils sont au total 27 qui sont visés par l’IGF pour s’être partagés 10.156.754 USD. Dans cette note, G.F. Muzeze Nzonzimbu fait remarquer que des dividendes versés à la SIMCO par la Sicomines et KCC entre octobre 2022 et décembre 2022, deux sociétés où elle est actionnaire à côté de la Gécamines, ont été partagés entre mandataires, cadres et agents de la Gécamines.

Etant donné que les motifs de «dotation spéciale» ou «collation spéciale» indiqués sur les ordres de paiement -OP- ne figurent pas dans la convention collective de la Gécamines en ce qui concerne les cadres et agents qui sont liés par un contrat de travail, l’IGF considère que ces avantages illicites que se sont octroyés les incriminés, constituent un détournement.

«Nous considérons que c’est un cas d’octroi à soi-même et à autrui des avantages illicites, constitutif de détournement. La jurisprudence de l’ancienne Cour suprême est constante à ce sujet. C’est pourquoi, compte tenu de la gravité des faits et de la qualité de certains bénéficiaires, nous sollicitons votre autorisation pour les convoquer à l’IGF afin de les entendre et de ficeler ainsi le dossier», a écrit l’Inspecteur général chef de brigade, G.F. Muzeze Nzonzimbu, à Jules Alingete.

Parmi les personnes citées, il y a par exemple monsieur Kasongo Mabwisha qui était président de la l’Intersyndicale de la Gécamines et qui avait reçu au total 1.391.125 USD, monsieur Lukama Nkunzi Guy qui était au moment de cette opération Administrateur de la Gécamines mais actuellement est devenu PCA de la Gécamines. Il avait empoché, lui, en un seul paiement 1.157.625 USD. L’ancien DGA de la Gécamines devenu actuellement administrateur toujours à la Gécamines, Mwine Kabiena Léon avait perçu lui, en plusieurs paiements une somme de 1.019.700 USD tandis que le DG de la Gécamines à l’époque, Ntambwe Ngoy Kabongo, avait touché 913.000 USD. Quant à l’un des DGA actuels de la Gécamines, Masangu A Mwanza Jack, à l’époque directeur, il avait empoché385.875 USD.

Le reste de ce montant de 10.156.754 USD déniché par l’Inspecteur général chef de brigade, est partage entre autres cadres et agents de la Gécamines, notamment Banza Hembe Hamba, Chimusa Chibalama Wivine, Cormier Stéphane, Ekutshu Ndenge, Kabila Ngoie Delphin, Kandala Tshiaze Lambert, Kandolo Mafuta Willy, Kaputo Kalubi Alphonse, Kasongo Asani Gilbert, Kilefu Mpuka Désiré, Kinama Pensulo Pierrot, Kitenge Kaumbo Rubis, Kiwewa Malunda wa Bonzu, Lumbu Mikombe, Mpoyo Mande Gervais, Mpozi Muyumba Tecla, Muhendo Kitangu Bob, Muhokolo Dunia Jacques, Muyumba Mahundu Athanase, Neema Painiye Grace, Ngoy Kyungu et Pungwe Mbuyu Patrice. 

Communiqué ambigu du PCA de la Gécamines

Comme qui sent morveux se mouche, monsieur Lukama Nkunzi Guy qui était au moment de cette opération Administrateur de la Gécamines mais actuellement est PCA de la Gécamines et qui avait empoché en un seul paiement 1.157.625 USD, s’est empressé à publier un communiqué en lieu et place de la Direction générale habilitée à le faire. «C’est au regard du résultat exceptionnel et inédit obtenu, qu’une gratification avait été autorisée par le Conseil d’Administration de Gécamines et payée entre octobre et décembre 2022 aux membres de la Commission Adhoc et aux agents ayant concouru à la réalisation de cet heureux dénouement», mentionne le communiqué du PCA, allusion faite au paiement de dividendes de 211 millions USD en faveur de Gécamines au titre de l’exercice 2021, constituant le premier versement de dividendes, d’après lui, jamais effectué par KCC en 20 années d’existence et le plus important dividende jamais perçu par Gécamines dans un de ses partenariats.

Tout en regrettant d’être jeté en pâture auprès de l’opinion pour des «opérations parfaitement documentées au sein de ses organes sociaux, réalisées en toute transparence en 2022 via des virements bancaires aisément retraçables et retracés, mais malheureusement présentés une année plus tard comme de possibles détournements», le Conseil d’Administration de la Gécamines qui déclare «se réserver le droit de demander réparation de tous dommages causés par de fausses allégations et l’indemnisation des préjudices matériels, moraux, financiers et réputationnels découlant de déclarations contraires aux faits», dit cependant prendre bonne note des observations de l’IGF sur l’absence de réponse des organes saisis de Gécamines et tient à la disposition de l’IGF toutes les informations nécessaires. Ambiguïté!

Avec Scooprdc.net

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page