Dossier à la UneMédias

Patrick Muyaya satisfait des conclusions des travaux préparatoires

Débutés le lundi 13 décembre 2021, les travaux préparatoires aux états généraux de la communication et médias ont tiré leurs rideaux ce samedi 18 décembre 2021 au centre catholique Nganda à Kinshasa. Menés par le comité scientifique, ces travaux dont le thème était «Les médias congolais : quelles perspectives à l’ère du numérique et des défis de développement durable» ont été présentées les conclusions au ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya. C’était donc une étape cruciale avant le prochain examen par les autres délégués. «Je dois dire que ce jour est parmi les jours les plus importants de mon passage comme ministre de la communication parce-que nous pouvons dire que dorénavant, nous disposons d’une boussole. Et cette boussole qui sera soumise à l’examen dans les jours qui viennent avec les autres délégués qui viendront entériner ou amender là où il faut», s’est réjoui Patrick Muyaya.

Remerciant le comité scientifique qui a mené ces travaux, le ministre de la communication et médias a appelé tous les professionnels du métier à leur faire confiance afin de réformer le paysage audiovisuel, médiatique ainsi que la communication en RD-Congo. Président du comité scientifique qui a mené ces travaux préparatoires, l’Honorable Elvis Muturi a, à son tour, remercié le ministre Muyaya qui a fait confiance aux hommes et femmes de la communication et des médias qui ont composé ledit comité. Transmettant des conclusions de ces travaux au ministre de la communication et médias, Elvis Muturi a profité de l’occasion pour remercier son comité pour le travail de titan abattu pendant 6 jours.

Notons que les états généraux de la communication et médias seront un véritable cadre de nettoyage du secteur médiatique et communicationnel rd-congolais miné depuis plusieurs années par d’énormes problèmes et connaîtront les délégués de toutes les 26 provinces de la RD-Congo.

Étant journaliste de formation, le ministre Muyaya tient mordicus à sa tenue et à l’application des recommandations ou conclusions qui seront validées par toutes les composantes. Il pense que la réorganisation de ce secteur de l’information et de la communication boostera même certains secteurs de la vie en RD-Congo.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page