Dossier à la UneSociété

Médias: AfricaNews, Actualité.cd et Top Congo Fm font la loi

Grand événement dans le secteur des médias, où la palme de la presse écrite revient à AfricaNews, qui obtient 67%, suivi de Congo Nouveau, 63%, à en croire le sondage de l’Institut Les Points sur les meilleurs de l’année 2016. Après 11 ans d’existence, après avoir caracolé pendant deux ans successifs dans le peloton de tête, le tri hebdomadaire fondé par Alain Nkoy Nsasies et dirigé par Achille Kadima Mulamba vient de brûler la politesse à tous ses ainés et à tous les quotidiens du pays, grâce à son traitement osé mais responsable de l’information.
Le journal du quartier Beau Vent, Commune de Lingwala, réussit également à placer sa version web parmi les 5 meilleures éditions en ligne du pays, dans une catégorie désormais très prisée en RD-Congo, où domine un leader jeune, Actualite.cd. Avec 68 points engrangés, le site de Patient Ligodi, qui séduit par le dynamisme et la fraicheur de ses rédacteurs, marque les esprits. Autour de leur leader Ligodi, un produit AfricaNews, Rachel Kitsita, Tcheke Bukasa, Jacques Kini ou Stanis Bujakera relèvent le défi de l’actualité dans un pays dépourvu d’agence de presse digne de ce nom. Actualite.cd est secondé par 7sur7.cd de Molendo Sakombi, 65%, Polico.cd, Africanewsrdc.com et Zoom Eco de Tshikuma Eric. Des compétences locales. Top Congo FM est la meilleure radio de l’année tandis que TP Mazembe, le club de Moise Katumbi, vainqueur de la C2 de la CAF, arrache la palme de la meilleure équipe de football. Ci-après, des larges extraits du Sondage Les Points.
Médias
Dans ce module, nous avons sélectionné les programmes à forte audience pour la télé et les stations radios, la presse écrite la plus préférée en version web tout comme papier afin de permettre aux annonceurs et aux décideurs de ne pas gaspiller l’argent dans les programmes ou la presse écrite à faible audience.
D’une manière globale, la télé reste le support médiatique qui connaît la plus forte audience en RDC malgré la carence en électricité. 84% de la population préfèrent suivre leurs programmes préférés à la télé. Ils sont 70% à suivre régulièrement, en dehors de la télévision, la radio pour s’informer ou suivre un quelconque programme.
Les réseaux sociaux ont également joué un rôle très important dans la communication -48%-. Mais pour les internautes, plus de 86% d’informations issues des réseaux sociaux constituent en grande partie des informations non fiables et sont propagées par des sources peu crédibles.
Par contre, la presse écrite version papier connait une certaine chute suite à la presse écrite version Net. La presse écrite version papier n’enregistre que 8% d’audience globale.
1. Télé
Dans l’ensemble, les chaines de télévision locales connaissent une baisse en audience. Ainsi, 45% des téléspectateurs kinois, soit un accroissement de 12% comparativement à 2015, préfèrent plus les programmes des chaines câblées -Canal+ et Star Time-, contre 55% des chaines locales en 2016, contrairement à l’an 2015 où la télé locale avait une audience évaluée à 67%. Cette chute est justifiée par la baisse des coûts d’abonnement des distributeurs des chaines.
Les chaînes locales sont plus suivies par une certaine catégorie de téléspectateurs soucieux des programmes locaux et/ou aux faibles revenus.
Étant donné qu’aucune chaîne de télévision ne fait l’unanimité des programmes, les chaînes de télévision sont classées en fonction des programmes de la manière suivante:
2. Radio :
Ce type de médias étant florissant au niveau local, nous n’avons pas pris en considération l’audience des stations étrangères émettant à Kinshasa. Une forte concurrence entre la Radio Okapi et Top Congo FM, qui se disputent à elles deux la quasi-totalité des programmes, a été relevée.
Grace à son application sur les smart phones, Top Congo est à nos jours la station radio la plus suivie en temps réel, contrairement à la Radio Okapi qui nécessite une connexion sur transistor.
3. Presse écrite
a) Version Web
La presse écrite a connu en 2016, une nouvelle forme de présentation orientée plus sur la version internet que la version papier en République démocratique du Congo. Avec l’émergence des réseaux sociaux, les journaux sous format papier ont connu une chute d’audience et devront s’adapter s’ils ne veulent pas disparaitre. Ainsi, il se dégage un constat général que la quasi-totalité du lectorat congolais -77%- est présente sur les réseaux sociaux via leur téléphones portables et la presse d’informations en ligne a pris de l’ascendance sur la presse traditionnelle -version papier- au regard de leurs dépêches en temps réel.
En termes de classement :
b) Presse écrite format papier
Bien qu’il bénéficie d’un grand circuit de distribution, le Journal «Les dépêches de Brazzaville» est buté à certaines difficultés qui ne lui permettent pas d’avoir les dernières nouvelles de la journée.
Ce journal souffre également de carence d’articles d’analyse approfondies et scoop très prisés par les lecteurs kinois. Ce qui l’a empêché de conserver sa première place pendant cette année chaude d’actualités qui nécessitaient plus d’articles de fond que de simples papiers de reportages.
Dans ce domaine, les journaux de la vielle école ont presque cédé leurs places à la nouvelle génération des années 2006. Ainsi, le classement des journaux les plus lus en termes de scoops et analyses objectives se présente de la manière suivante:
4.. Meilleure publicité de l’année Publicité
Avec 75%, la publicité «NIDO NutriPAK», la publicité faite par le comédien Esobe est la meilleure pub de l’année. Oyo eza Tshiakudidi pe Kitindindi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer