Dossier à la UnePolitique

Mboso Nkodia: “Nous avons dit au Chef de l’Etat que la mise en place du gouvernement de l’Union sacrée est une urgence”

Le nouveau bureau de la Chambre basse du Parlement RD-congolais présidé par Christophe Mboso Nkodia Pwanga a été  reçu ce vendredi 12 février par le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Au sortir de cette audience, Christophe Mboso a fait savoir que la mise en place du nouveau gouvernement est urgente, car très attendue par le peuple. “Nous avons dit au Chef de l’Etat  que la mise en place du gouvernement de l’Union Sacrée est une urgence, la population  attend beaucoup de ce gouvernement “, a-t-il confié à la presse présidentielle.

A cette occasion, le bureau Mboso a déposé “le rapport définitif de la session extraordinaire de janvier 2021 au Chef de l’Etat, garant  du bon fonctionnement  des institutions”.

Ce nouveau bureau  composé de Christophe Mboso, Jean-Marc Kabund, Vital Benywesize , Joseph Lembi, Angel Tabu, Jean-pierre Kanefu et Colette Tshomba, respectivement Président, 1er vice-président, 2eme vice-président, rapporteur, rapporteur adjoint, questeur et questeur adjoint a été élu au cours de la session extraordinaire après la d’échéance du bureau Mabunda. C’est au cours de cette même session que l’Assemblée nationale, par motion de censure, a déchu le gouvernement Ilunkamba. La nomination du nouveau Premier ministre issue de la nouvelle majorité parlementaire fait encore objet des discussions entre le Chef de l’Etat et se partenaires de l’Union sacrée de la nation.

Entretemps, le bureau de l’Assemblée nationale a promis d’accompagner le Chef de l’Etat à  travers une cohabitation harmonieuse des institutions de la République. La session ordinaire de mars au cours de laquelle le nouveau gouvernement sera investi ouvrira ses portes le 15 mars, soit dans 30 jours.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer