Dossier à la UnePolitique

Luzolo auditionne les premiers suspects

Luzolo Bambi okInterrogée sur l’identité des personnes déjà entendues dans les locaux nouvellement aménagés au quartier GLM, une source a refusé de faire de larges commentaires. La seule assurance qu’elle a donnée reste cette promesse ferme: «Certains gros poissons n’ont pas la chance de s’en sortir»
Les premiers actes d’enquête sont posés au bureau du Conseiller spécial du Président de la République en charge de la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux, affirment des sources indiquant que les premiers suspects défilent dans les offices des inspecteurs judiciaires…
C’est parti! Luzolo Bambi Lessa est très avancé dans son travail contre les Kulunas en cravate, apprend-on de sources concordantes. Les premiers actes d’enquête sont posés au bureau du Conseiller spécial du Président de la République en charge de la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux, affirment des sources indiquant que les premiers suspects défilent dans les offices des inspecteurs judiciaires.
Ces derniers procèdent ces derniers jours aux auditions de plusieurs personnalités soupçonnées d’avoir commis diverses infractions, entre autres, celle de détournement des deniers publics. Les suspects viennent de tous les rouages de l’Etat, apprend-on encore. Loin de violer le secret de la série d’instructions ouvertes à l’office de Luzolo Bambi, certaines sources affirment que ça risque de secouer fort. Selon certaines indiscrétions, l’enquête sur le mouvement des fonds publics et l’attribution des marchés publics se révèle complexe tant les complicités présumées sont pressenties à tous les niveaux et paraissent mêler un nombre considérable de hauts cadres. Une Task-force spéciale a été mise en place pour étudier les traces des recettes fiscales et parafiscales où un impressionnant bordel est signalé.
Une autre s’intéresse au dossier RVA, où d’importantes sommes d’argent ont été englouties dans la réhabilitation ou la construction d’installations aéroportuaires. On rappelle le récent ultimatum de Luzolo Bambi au DG ai de la RVA, Abdallah Bilenge, réfractaire à une mission d’audit déployée dans cette entreprise publique.
 Interrogée sur l’identité des personnes déjà entendues dans les locaux nouvellement aménagés au quartier GLM, une source a refusé de faire de larges commentaires, se limitant à faire état d’une dizaine de personnes écoutées et qui ont apporté un bon nombre d’informations intéressantes pour les enquêteurs. La seule assurance qu’elle a donnée reste cette promesse ferme: «Certains gros poissons n’ont pas la chance de s’en sortir». L’opinion retient son souffle.
AKM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer