Dossier à la UneNationPolitique

Lualaba : Le ministre Tshizainga accuse le Cabinet Masuka d’usurpation de fonction et débauchage

Le patron provincial des Mines dénonce l’ingérence dans son ministère du Cabinet de Mme le vice-gouverneur depuis l’empêchement du titulaire…

Jean-Marie Tshizainga Sanana n’en peut plus. Ce ministre provincial des Mines du Lualala se plaint du comportement du Directeur de cabinet de la vice-gouverneure Fifi Masuka, qui s’illustre par des pratiques illégales en administration. Dans une correspondance adressée à la vice-gouverneure, le ministre provincial des Mines dénonce une ingérence à outrance du Cabinet de Fifi Masuka dans son ministère depuis que le gouverneur Richard Muyej est empêché.

«Excellence, il existe à ce jour une équipe dans votre Cabinet qui exerce les attributions du ministère provincial des Mines. C’est-à-dire un ministère parallèle qui fonctionne sans fondement juridique, ni respect des procédures et ce, au mépris des attributions des services spécialisés du ministère des Mines», déplore Jean-Marie Tshizainga dans sa lettre.

Il évoque les différentes bavures signées par John Ntoka, Dircab de Fifi Masuka contre son portefeuille.

À en croire le patron des mines du Lualaba, ce collaborateur de Fifi Masuka a convoqué, le 21 avril dernier, le technicien géologue du ministre, jusqu’à aller le cueillir en compagnie des éléments de la Police dans son bureau de travail. Puis, en date du 2 octobre 2021, John Ntoka a demandé à un des conseillers du ministère provincial des Mines, de lui produire un rapport mensonger sur le dossier de 17 camions des minerais cobaltifères, soit disant uranifères, ce qui a jeté un discrédit sur le pays.

Lettre-Ministre-Provincial-des-Mines-Lualaba-dossier-NTOKA-JOHN

Pire encore, décrie le ministre Jean-Marie Tshizainga, le Directeur de cabinet de la vice-gouverneure du Lualaba a arraché le pont bascule affecté au ministère provincial des Mines sans avoir respecté la procédure. De même qu’il y a deux mois, rappelle-t-il, l’homme fort John Ntoka est allé jusqu’à confisquer le véhicule affecté au ministère provincial des Mines par le gouvernement provincial au bénéfice des agents de terrain. Le ministre Jean-Marie Tshizainga attend de la vice-gouverneure du Lualaba de rappeler à l’ordre son collaborateur.

OK

Articles similaires

Fermer
Fermer