Dossier à la UnePolitique

L’incontournable partenaire privé de la RD-CONGO, GFF: bilan 2015

Le Golden boy et patron de Nessergy, Dan Gertler
Le Golden boy et patron de Nessergy, Dan Gertler
Gertler family foundation reste fidèle à sa vocation de toujours voler au secours des couches vulnérables de la population RD-congolaise. Chaque année, cette structure de golden boy israélien Dan Gertler pose des gestes d’éclats à travers la RD-Congo. Elle investit particulièrement dans la construction et l’équipement des hôpitaux modernes, des homes des vieillards et des écoles. Durant cette année 2015 tendant à sa fin, Dan Gertler, avec sa famille, a encore déboursé des millions de dollars, réalisant tant d’activités riches et importantes pour la population RD-congolaise précisément dans les domaines de la santé, éducation et socio-culturel.    
Une branche caritative du Groupe Fleurette de l’homme d’affaires Dan Gertler, la Gertler family foundation -GFF-, a encore réalisé, cette année, plusieurs actions sociales à travers la RD-Congo, qui ont changé la vie des milliers de RD-Congolais dans le besoin. Durant 2015, la GFF a particulièrement opté d’optimiser ses actions passées en y ajoutant un plus. Elle continue à assurer la gestion de l’Hôpital du Cinquantenaire de Kisangani concernant la formation du personnel médical -formation d’un spécialiste en imagerie médicale en Belgique pendant 12 mois, de deux médecins et deux infirmiers en Inde.
Fidèle à sa vocation de toujours voler au secours des couches vulnérables de la population RD-congolaise, la GFF prend en charge les personnes vivant avec l’albinisme et finance le traitement du cancer de la peau des patients albinos. «Nous avons également assuré la bourse accordée au Docteur Françoise Sunday pour sa spécialisation aux Cliniques universitaires de Kinshasa, des séminaires de formation et d’échanges avec d’autres professionnels de la santé à Kisangani et bien plus», a signalé Mamie Kabongolo, l’actuelle coordonnatrice de la GFF.
Cette année, la structure de Dan Gertler a encore respecté son engagement en octroyant USD 30 000 au Centre de santé Saint Raymond, se trouvant dans la bourgade de Nganda Yala, dans la commune de la N’Sele. «Chaque année, nous finançons la prime de personnel, la nourriture, les médicaments du Centre de santé Raymond. Nous continuerons toujours à poser des gestes louables dans ce centre de santé et ailleurs», a-t-elle rassuré. La GFF identifie, chaque année, les domaines d’intervention où elle peut faire la différence. Elle vient encore de lever des fonds et contribuer, elle-même, à l’organisation de l’Opération Smile, une mission internationale offrant des chirurgies faciales gratuites aux personnes souffrant de fente labiale et palatine, en RD-Congo.  Avec USD 200 000 octroyés cette année par la GFF, 276 patients ont bénéficié de cette opération -180 à Kinshasa et 96 à Lubumbashi.
La Gertler family foundation qui a toujours contribué à l’éducation de la jeunesse RD-congolaise, continue à financer les études de 20 enfants albinos de la Fondation Mwimba Texas. Cette promesse a été faite au mois de février 2014, lors d’un concert du musicien malien et défenseur des albinos en Afrique, Salif Keïta, à Kinshasa, par Pieter Deboutte, président de la GFF. Grâce au trio GFF, la photographe belge Patricia Willocq et FMT ainsi que d’autres partenaires, la RD-Congo est actuellement considérée comme un pays modèle concernant l’intégration et la considération de la personne vivant avec albinisme. La fondation participe également au Projet «Blanc Ebène», en assurant la production et l’impression du livre «Blanc Ebène» pour la sensibilisation et l’éducation aux problèmes de l’albinisme.
Depuis le 15 novembre 2015, les Projets «Blanc Ebène et Look at me I’m beautiful» exposent leurs photos au Parlement belge. Elle a aussi participé à la  première Conférence panafricaine sur l’albinisme en Tanzanie où elle a assisté Mwimba Texas, président de l’Association des albinos RD-congolais. Elle a marqué ses empreintes en participant à la construction de l’Université technique Katumba Mwanke à Kasenga et de l’école primaire de Torges en Ituri ainsi qu’au Projet de formation des femmes de la Mombele à N’Sele. «Près de 200 femmes de la Mombele ont bénéficié de formations professionnelles et de l’alphabétisme», a précisé Mamie Kabongolo.
Chantre de l’excellence, la GFF a été présente lors de l’événement «One billion rising» organisé dans le cadre de la sensibilisation à la lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes, le 8 mars dernier. Elle a également remis un lot important de matelas à l’Hôpital général de référence de Kinshasa, précisément au département médico-social. Prête à soutenir les événements culturels, cette structure de golden boy Dan Gertler a sponsorisé le concert de la star rwando-belge Stromae. Cette production musicale est considérée comme la grande à Kinshasa en 2015.
  La GFF a organisé des journées de visite à la Ferme Kitoko food avec les orphelins de SOS Kinshasa et au Cercle hippique de Kinshasa avec ceux de Saint Raymond. Lundi 21 décembre, la fondation va fêter la Noël au Centre Saint Raymond. La GFF apporte un appui considérable au Centre de santé Saint Raymond. Avec un coût de plus de USD 100 000, elle l’a entièrement réhabilité. Nouvellement relooké, le centre sert la population rurale de la commune de N’Sele avec sa nouvelle clinique, un médecin expérimenté et des programmes d’alphabétisation. Pour couronner ses actions, la GFF a également cédé à titre gratuit sa parcelle, se trouvant dans le même quartier, à la Congrégation des Sœurs passionnistes qui s’occupent de ce centre de santé. Un bilan élogieux! La Gertler family foundation continue à croire que l’être humain est et restera toujours au centre de ses actions.
Christian BUTSILA
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer